AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conditions du mahram

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shayna Oum Jibril
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1460
Age : 33
Localisation : IDF
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Conditions du mahram   Jeu 23 Aoû 2007 - 14:39






CONDITIONS DU MAHRAM.






Q : Est-ce qu’un garçon ayant atteint l’âge de quinze ans peut servir de Mahram pour sa mère et sa sœur ? Renseignez-nous, qu’Allah vous récompense.




R : Parmi les conditions du Mahram, les savants évoquent le fait qu’il soit pubère et saint d’esprit. Donc, si un garçon a soit atteint l’âge de quinze ans, soit a eu une poussée des poils au pubis ou une éjaculation dans son sommeil, lors d’un rêve ou autre, alors il est devenu pubère et peut être un Mahram, s’il est saint d’esprit. En vertu de ce qui a été dit dans la question, nous concluons que celui qui a atteint l’âge de quinze ans peut servir de Mahram pour sa mère et sa sœur.





Fatwa de cheikh Otheimine
Kitâb ud-Dacwa (5), (2/ 122,123).
http://www.fatawaislam.com/index.php?option=com_content&task=view&id=832&Itemid=1061






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayna Oum Jibril
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1460
Age : 33
Localisation : IDF
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Conditions du mahram   Jeu 23 Aoû 2007 - 14:44






EMBRASSER LES MAHÂRIM




Q : Quel est l’avis juridique de l’islam sur le fait d’embrasser ses Mahârim ?




R : Embrasser les Mahârim avec désir ou en craignant d’exciter le désir, ce qui est très peu probable avec ses Mahârim en raison des liens du sang, mais possible avec les Mahârim par allaitement ou par mariage, est sans doute interdit. Mais si on ne craint pas l’excitation du désir, il n’y a pas de mal à embrasser sur le front ou sur la tête.

Par contre, il faut éviter le baiser sur la joue ou les lèvres sauf pour le père avec sa fille ou la mère avec son fils. En effet, on rapporte de façon sûre qu’Abû Bakr, qu’Allah l’agrée, a rendu visite à cÂ’ïsha, qu’Allah l’agrée, alors qu’elle était malade. Il l’a embrassée sur la joue

et lui a demandé :
« Comment vas-tu ma fille ? »






Fatwa de cheikh Otheimine,
Durûs wa Fatâwa al-Haram il-Makkî (Les cours et fatwas de la mosquée sacrée de la Mecque), p. 284
http://www.fatawaislam.com/index.php?option=com_content&task=view&id=800&Itemid=1029





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conditions du mahram
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conditions de normalité pour une enquete quantitaive
» conditions de circulation Puy-de-Dôme
» Du matériel moderne pour améliorer les conditions de travail...
» Voyager sans Mahram
» conditions d'allumage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An Nisa :: La pudeur-
Sauter vers: