AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 13:46

:bism3:


http://www.sahab.net/sahab/showthread.php?threadid=312796



إرشاد الأفاضل الكرام إلى مسائل تتعلق بالصيام والقيام
لفضيلة العلامة الشيخ / مقبل بن هادي الوادعي
رحمه الله تعالى وأسكنه الفردوس الأعلى إنه جواد كريمم





السؤال الأول : هل تجب نية صيام رمضان أم يكفي نية صيام الشهر كله واحدة ؟ ومتى ذلك ؟


Première question : Est-ce que l'intention pour le Ramadan (chaque jour) est obligatoire ou bien est-ce qu'il suffit de mettre l'intention de jeûner le mois entier une seule fois ? Et quand est-ce que cela doit être fait ?



جواب : النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول : (( إنما الأعمال بالنيات ، وإنما لكل امرئ ما نوى )) . هذا دليل على أنه لا بد من النية في الأعمال ، فالذي يظهر أن ينوي الشخص في كل يوم ، وليس معناه يقول : نويت أن أصوم يوم كذا وكذا من رمضان ، ولكن النية القصد ، فقيامك للسحور يعتبر نية ، وإمساكك عن الطعام والشراب يعتبر نية .
وأما حديث : (( من لم يبيت الصوم فلا صوم له )) فإنه حديث ضعيف مضطرب وإن حسنه بعض العلماء ، فالصحيح فيه الاضطراب .



Réponse : Le Prophète a dit :
« Il n'y a pas d'acte sans intention, et chaque personne sera rétribuée selon son intention. »

Ceci est une preuve qu’il est obligatoire qu’il y ait l’intention dans les oeuvres. Ce qui parait, c’est que la personne ait l’intention chaque jour, et le sens de cela n’est pas qu’il dise : j’ai l’intention de jeûner tel et tel jour (du mois) de Ramadan. Mais, l’intention c’est vouloir, donc, le fait que tu te lèves pour prendre le repas du sahour sera considéré comme ton intention, et le fait que tu t’abstiennes de manger et de boire sera considéré comme ton intention.

Quant au hadith :
« Quiconque ne précise pas l’intention de jeûner n’a pas de jeûne. »
Il est da’if moudtarab (catégorie de hadith faible)
même si certains savants l’ont considéré comme hassan (bon), ce qui est correct à son sujet est la faiblesse.


السؤال الثاني : هل هناك ألفاظ لنية الصيام ؟ وهل يجوز الجهر بها ؟ وهل هناك أدعية عند الإفطار ؟ وهل يجوز الجهر بها ؟


Deuxième question : Est-ce qu’il y a une façon d’exprimer (vocalement) l’intention du jeune ? Et est-il permis de la prononcer à haute voix ? Et y a t il des invocations au moment de al-iftar (la rupture du jeune) ? Et est-il permis de les prononcer à haute voix ?



جواب : ليس هناك ألفاظ لنية الصيام ، والصحيح أنه لا يجهر بها في شيء من العبادات ؛ حتى في الحج ، والقائلون بأنه يجهر في الحج لم يأتوا بدليل إلا ما جاء أن الذي قال : لبيك عن شبرمة؛ فعن شبرمة يحتمل أنه أَحُجُّ عن شبرمة ، والحج بمعنى القصد ، ويحتمل أنه : نويت عن شبرمة، فيقال كما قال النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم .
وأما الأدعية : فمن أهل العلم من يقول : ثبت حديث : (( ذهب الظمأ ، وابتلت العروق ، وثبت الأجر إن شاء الله )) ، والذي يظهر أنه لا يثبت حديث في الدعاء بخصوصه ، وإلا فقد ثبت : أن للصائم دعوة مستجابة عند فطره . فأنت تدعو الله بالمغفرة وأن يشفيك ، وإلى ما تحتاج إليه من الأمور .


Réponse : Il n’y a pas de façon d’exprimer (vocalement) l’intention pour le jeûne et ce qui est authentique c’est qu’il ne faut pas la prononcer à haute voix dans n’importe quel adoration, même pour le hadj. Et ceux qui disent qu’il faut la prononcer à haute voix dans le hadj n’ont apporté aucune preuve (du Coran et de la Sounnah) si ce n’est ce qui a été rapporté sur celui qui a dit : « Labayka pour Choubrouma » cela suppose que : « J’accomplis le hadj pour Choubrouma ». Et le hadj a le sens de « vouloir », et ceci suppose : « Mon intention est (d’accomplir ce hadj) à la place de Choubrouma (c'est-à-dire que la personne a accomplit le hadj à la place de quelqu’un qui s’appelait Choubrouma, non pas qu’il le fait pour adorer Choubrouma). ». Ainsi, on doit dire comme a dit le Prophète .

Quand aux invocations, parmi les gens de sciences, il y en a qui disent : il est rapporté dans un hadith :

ذهب الظمأ ، وابتلت العروق ، وثبت الأجر إن شاء الله

« Dhahaba z-zama’u wa btallati-l-‘urûqu wa thabata-l-ajru in shâ’a l-lâhu »
« La soif s’en est allée, les veines sont alimentées et la récompense nous sera fermement accordée si Allah le veut »


Mais ce qui parait c’est qu’il n’est pas rapporté de hadith dans lequel il y a une douaa (invocation) spécifique à cela. Par contre, il est rapporté qu’il y a pour le jeûneur une invocation exaucée au moment de al-iftar (rupture du jeûne). Ainsi, tu demandes à Allah le pardon et qu’il te guérisse et ce dont tu as besoin.


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)



Dernière édition par le Ven 21 Sep 2007 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 13:46


السؤال الثالث : إذا استيقظ شخص بعد طلوع الفجر من النوم من أول أيام رمضان ، فأكل وهو لا يعلم بأن هذا اليوم رمضان فأخبر بعدها فهل له أن يصوم أو يُفطر ؟ .


Troisième question : Si une personne se réveille après le lever du soleil le premier jour du Ramadan, et qu’il mange alors qu’il ne sait pas que ce jour c’est Ramadan, il en a été informé qu’après. Donc, lui incombe-t-il de jeûner ou bien est-ce qu’il mange ?



جواب : نعم يصوم ولا يضره لأنه ظن بقاء الليل ، فيصوم وصومه صحيح


Réponse : Oui, il jeûne, et cela ne lui sera pas nuisible (pour son jeûne), car il a cru que c’était encore la nuit. Donc, il jeûne et son jeûne est valable.

السؤال الرابع : هل للشخص الذي يشك في دخول رمضان أن يصوم يوماً قبله ؟


Quatrième question : Est-ce que la personne qui doute sur le début (du mois) de Ramadan doit jeûner un jour avant ?



جواب : من الحنابلة من يقول ذلك ، لكن الصحيح أنه لا يصام لما ثبت عن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم أنه قال : (( لا تقدموا رمضان بيوم ولا يومين )) . وجاء عن عمار بن ياسر : من صام يوم الشك فقد عصى أبا القاسم . فالصحيح أنه لا يُصام ، والنبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول : (( صوموا لرؤيته وأفطروا لرؤيته ، فإن غم عليكم فأكملوا عدة شعبان ثلاثين يوماً)) .
فلم يبق شيء بعد هذا البيان



Réponse : Il y a certains hanbalites qui disent cela, mais ce qui est authentique, c’est qu’il ne doit pas jeûner en conformité avec ce qui a été rapporté du Prophète qu’il a dit :
« Ne faites pas précédé (le jeûne du mois) de Ramadan par un jour ou deux. »

Et il a été rapporté selon ‘Ammar Ibn Yassir :
« Celui qui jeûne le jour du doute aura désobéi à Aboul Qassim (le Prophète ). »

Ainsi, ce qui est juste est qu’il ne jeûne pas. Et le Prophète a dit :
« Jeûnez lors de sa vision (la nouvelle lune) et rompez le jeûne lors de sa vision (la nouvelle lune). Et si vous ne pouvez la voir (la lune) à cause des nuages, compléter le nombre de (jours de) Chaabane à trente jours. »

Ainsi, il ne reste plus rien après cet éclaircissement.

السؤال الخامس : وإذا نام شخص قبل الإفطار ولم يستيقظ إلا في صباح اليوم الثاني فهل عليه أن يواصل صومه أو يُفطر ؟



Cinquième question : Et si une personne dort avant la rupture du jeûne (al-iftar) et qu’il ne se réveille que le matin du deuxième jour, est-ce qu’il continue le jeûne ou bien il rompt ?



جـواب : عليه أن يواصل صومه ، فقد حدث هذا لقيس بن صرمة ، فقد كان يعمل وكان في أول ما فرض الصوم أنه إذا نام فلا يُباح له الطعام ـ أي إذا نام في الليل قبل أن يأكل ـ فلا يُباح له الطعام فرجع إلى امرأته وقال : هل من طعام ؟ قالت : لا ، ولكني أذهب وأطلب لك طعاماً ، فرجعت وقد نام فقالت له : خبت وخسرت أو بهذا المعنى ، ثم ذهب يعمل إلى نصف النهار وغشي عليه ، ثم أنزل الله سبحانه وتعالى هذه الآية :

أحل لكم ليلة الصيام الرفث إلى نسائكم هن لباسٌ لكم وأنتم لباسٌ لهن علم الله أنكم تختانون أنفسكم

إلى قوله :

فكلوا واشربوا حتى يتبين لكم الخيط الأبيض من الخيط الأسود من الفجر

[ البقرة : 187 ] .




Réponse : Il doit continuer le jeûne. Ceci est arrivé à Qayss Ibn Sirma. Il avait travaillé, et dans les premiers temps de l’obligation du jeûne, si quelqu’un s’endormait, il ne lui était pas permis de manger, c'est-à-dire, s’il s’endormait pendant la nuit, avant qu’il n’ait mangé, il ne lui était pas permis de manger. Il alla chez sa femme et lui dit :
« Y a t il quelque chose à manger ? » Elle répondit : « Non, mais je vais t’en chercher. » Quand elle fut revenue, il s’était endormi. Elle dit alors : « Tant pis pour toi. » Ensuite, il retourna travaillait jusqu’à la moitié de la journée où il s’évanouit. Ensuite, Allah l’Exalté le Très-Haut a descendu ce verset :


« أحل لكم ليلة الصيام الرفث إلى نسائكم هن لباسٌ لكم وأنتم لباسٌ لهن علم الله أنكم تختانون أنفسكم»


-traduction relative et approchée-


« On vous a permis, la nuit du jeûne, d’avoir des rapports conjugaux avec vos femmes. Elles sont pour vous Libâs (vêtements ou couvertures :autrement dit, vous trouvez du plaisir à vivre avec elles, comme cela est stipulé dans la sourate 7 verset 189 et comme il est dit dans tafssir de At-Tabari) et vous êtes Libâs pour elles. Allah sait que vous aviez clandestinement des rapports sexuels avec vos femmes. »


Jusqu’à Sa parole :

« فكلوا واشربوا حتى يتبين لكم الخيط الأبيض من الخيط الأسود من الفجر »



-traduction relative et approchée-


« Mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc (de l’aube) du fil noir. »


(Sourate 2 verset 187)



Posté par Abou Nawoufal sur http://www.fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=1127

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 13:58

السؤال السادس : وإذا كان الشخص يتسحر فأذن المؤذن فهل يجب عليه أن يلقي ما في فمه أم يأكله ؟


Sixième question : Si la personne prend le repas du matin (sahour) au moment de l’appel à la prière, est-ce qu’il doit rejeter ce qu’il y a dans sa bouche ou bien le manger ?



جواب : أما الذي في فمه فلا يلقه ، ولكن لا يأكل شيئاً بعده ، إلا الماء لما جاء في سنن أبي داود عن أبي هريرة قال : قال النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم : (( إذا أذن المؤذن والإناء على يد أحدكم فليأخذ منه حاجته )) .
فلا بأس أن يشرب إذا أذن المؤذن بشرط أن يكون الماء على يده




Réponse : Concernant ce qu’il a dans la bouche, il ne le rejette pas. Mais il ne mange rien après. Sauf de l’eau, selon ce qui est rapporté dans le Sounane de Abou Dawoud, selon Abou Hourayra qui a dit :
« Le Prophète a dit : si celui qui fait l’appel à la prière le fait, et que l’un de vous a un verre dans sa main, alors qu’il en boive dedans ce qu’il a besoin. »

Ainsi, il n’y a pas de mal à ce qu’il boit si celui qui fait l’appel à la prière est en train de le faire à condition que l’eau soit dans sa main.

السؤال السابع : هل ثبت من فضل للشخص الذي يموت في هذا الشهر ، وأنه يدل على صلاح الميت ؟

Septième question : Est-ce qu’il est rapporté quelque chose concernant le mérite d’une personne qui meurt ce mois ci (Ramadan) et que cela prouve la piété du mort ?

جواب : ورد ولكنه لم يثبت



Réponse : Cela est rapporté, mais ce n’est pas authentique.


السؤال الثامن : ما حكم المرأة الحامل إذا أفطرت في رمضان خوفاً على جنينها ، والمرأة على رضيعها ؟

Huitième question : Quel est le jugement concernant le fait qu’une femme enceinte rompt le jeûne pendant Ramadan par peur pour son fœtus et de la femme qui a peur pour son bébé qu’elle allaite ?



جواب : اختلف العلماء ، فمنهم من يقول : يجب عليها أن تقضي ومنهم من يقول : تقضي وتُكفر ، ومنهم من يقول : ليس عليها قضاء وعليها كفارة ، ومنهم من يقول : ليس عليها قضاء ولا كفارة ، ويستدل بحديث أنس بن كعب الكلبي أنه قدم إلى النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم فقال له : (( كل )) قال : إني صائم ، قال : (( أما علمت أن الله وضع شطر الصلاة عن المسافر ، والصوم عن الحامل والمرضع )) ، فاستدلوا بهذا على أنه ليس عليها شيء .
والذي يظهر لي أن عليها القضاء فقط ، فلا تلزمها كفارة ، ولا تجزئ ، فيلزمها القضاء لقوله تعالى : ( فمن كان منكم مريضاً أو على سفر فعدة من أيام أخر ) [ البقرة : 184 ] .




Réponse : Les savants ont divergé à ce sujet. Ainsi, certains ont dit : « Il lui est obligatoire de rattraper », et certains ont dit : « Elle rattrape et doit s’acquitter d’une expiation », et d’autres ont dit : « Elle n’a pas à rattraper mais elle doit s’acquitter d’une expiation », et d’autres encore ont dit : « Elle ne doit ni rattraper ni s’acquitter d’une expiation ». Et ils se basent sur le hadith de Anas Ibn Ka’b Al-Koulabi qui est allé voir le Prophète qui lui a dit :
« Mange. » Il dit : « Je jeûne. » Il (le Prophète ) dit : « Ne sais tu pas qu' Allah a exempté le voyageur de la moitié de la prière et qu'il a exempté de jeûne la femme enceinte et celle qui allaite ? »

Ainsi, ils se sont basés sur cela pour dire qu’il ne lui incombe rien.

Et ce qui me semble correct, c’est qu’elle doit rattraper seulement, et qu’il ne lui incombe pas de s’acquitter d’une expiation car elle ne le remplace pas.
Donc, il lui incombe de rattraper selon Sa parole Le Très-Haut
:

فمن كان منكم مريضاً أو على سفر فعدة من أيام أخر


-traduction relative et approchée-


« Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. »


(Sourate 2 verset 184)



_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 14:09



السؤال التاسع : ما حكم من أصابها الحيض وهي صائمة قبل الإفطار بفترة بسيطة ؟



Neuvième question : Quel est le jugement sur le fait qu’une femme a eu ses règles, alors qu’elle jeûnait, un tout petit peu avant la rupture du jeûne ?



جواب : يجب عليها أن تقضي ذلك اليوم ، إذا كان المؤذن يؤذن على الوقت ، أما إذا غربت الشمس وجاءها الحيض والمؤذن لا يؤذن إلا مثل أذان الشيعة وقد أظلمت السماء فصومها صحيح ، ولا يجب عليها القضاء .



Réponse : Il lui incombe de rattraper ce jour, si celui qui fait l’appel à la prière le fait à l’heure (juste). Par contre, si le soleil s’est couché et que les règles surviennent et que celui qui fait l’appel à la prière ne le fait que comme le font les chiites (car les chiites exagèrent à ce sujet et retarde l’appel à la prière du Maghreb lors du Ramadan) et que le ciel s’est assombri, alors son jeûne est valide et il ne lui incombe pas de le rattraper.




السؤال العاشر : ما حكم المرأة الحامل التي أفطرت في رمضان بسبب الولادة ؟



Dixième question : Quel est le jugement sur le fait qu’une femme enceinte rompt le jeûne durant Ramadan à cause de l’accouchement ?

جواب : يجب عليها القضاء


Réponse : Il lui incombe de rattraper ce jour.


السؤال الحادي عشر : وما الحكم إذا أفطرت قبل الولادة بيوم أو يومين بسبب خروج بعض الدم ؟


Onzième question : Quel est le jugement sur le fait qu’une femme rompt le jeûne (de Ramadan) un jour ou deux avant son accouchement à cause d’écoulement de sang ?



جواب : إذا كان خرج بعض الدم فهو يعتبر دم نفاس ، ويجب عليها القضاء .


Réponse : Si il y a eu écoulement de sang, alors c’est considéré comme les lochies, et il lui incombe de rattraper ce jour.

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 14:26

السؤال الثاني عشر : ما حكم من أفطر بسبب مرض مزمن مستمر معه لعدة سنوات ؟


Douzième question : Quel est le jugement sur le fait qu’une personne ait rompu le jeûne à cause d’une maladie chronique qu’il a subi durant plusieurs années ?



جواب : إذا قرر الأطباء أنه لا يُرجى شفاؤه ، والله هو الشافي ، وربَّ مريض قرر الأطباء أنه لا يرجى شفاؤه ثم يشفه الله سبحانه وتعالى ، أما إذا قرر أنه لا يرجى برؤه فلا بأس أن يطعم عن كل يوم مسكيناً
كما قال ربنا عز وجل :
وعلى الذين يطيقونه فدية طعام مسكين
]البقرة: 184[
وهكذا كان أنس بن مالك عند أن صار لا يستطيع الصوم صار يُطعم عن كل يوم مسكيناً.



Réponse : Si les médecins ont affirmé qu’il n’y avait pas d’espoir de guérison, et c’est Allah le Guérisseur, et il se peut qu’un malade, dont les médecins ont affirmé qu’il n’y avait pas d’espoir de guérison, soit guéri par Allah Glorifié et Elevé soit-Il. Donc, s’ils affirment qu’il n’y a pas d’espoir qu’il guérisse, alors il n’y a pas de mal à ce qu’il nourrisse pour chaque jour un pauvre. Comme a dit notre Seigneur Puissant et Majestueux :

وعلى الذين يطيقونه فدية طعام مسكين


-traduction relative et approchée-


« Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu’avec grande difficulté, il y a une compensation consistant à nourrir un pauvre.»


(Sourate 2 verset 184)


Et ce fut le cas de Anas Ibn Malik : quand il s’est retrouvé dans l’incapacité de jeûner, il nourrissait pour chaque jour un pauvre.


السؤال الثالث عشر : وما حكم الأشياء التالية في نهار رمضان : استخدام السِواك ومعجون الأسنان ؟


Treizième question : Et quel est le statut de l’utilisation des choses suivantes : le Siwak et le dentifrice ?



جواب : أما استخدام السِواك من الأراك فلا بأس به ، وحتى وإن كان أخضر ، أما معجون الأسنان فننصح بتركه في رمضان ، وليس لدينا دليل على أنه يُبطل الصوم ، ويجب أن يتحرز حتى لا يتسرب إلى بطنه شيء ، فالنبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول :
(( وبالغ في الاستنشاق إلا أن تكون صائماً ))
، لأنه إذا كان صائماً فيخشى أن يتسرب الماء إلى بطنه .



Réponse : Concernant l’utilisation du Siwak provenant de al-Arak, alors il n’y a aucun mal, même si il est vert. Quant au dentifrice, je conseille de le délaisser pendant Ramadan, et nous n’avons pas de preuve que cela annule le jeûne. Et il est obligatoire de faire attention que rien ne pénètre dans le ventre car le Prophète a dit :
« Et exagère dans le rinçage du nez (dans les ablutions) sauf si tu jeûnes. »

Car s’il jeûne, il est à craindre que de l’eau pénètre dans son ventre.


السؤال الرابع عشر : وكذلك استخدام العطورات بجميع أنواعها كالبخور والعود والعطورات الجديدة البخاخة ؟


Quatorzième question : Et aussi à propos de l’usage des parfums sous toute ses formes tel que Al-Bakhour, ceux en bâtonnet et les nouveaux parfums qui sentent bons ?



جواب : أما العطور والبخور فلا بأس بذلك إن شاء الله ، وينبغي أن يبتعد عن العطورات التي بها كحول في رمضان وغير رمضان وخصوصاً الكلونيا ، فإنه قد علم أنه بها كحولاً


Réponse : Quant au parfum et au bakhour, alors il n’y a pas de mal dans cela incha Allah. Et il faut s’écarter des parfums qui contiennent de l’alcool pendant Ramadan et en dehors de Ramadan, surtout les eaux de Cologne. Il a été reconnu qu’il y avait dedans de l’alcool.


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 14:39


السؤال الخامس عشر : وكذلك استخدام أدوية تقطير العينين والأذنين والأنف ؟


Quinzième question : Et à propos de l’utilisation des gouttes médicinales pour les yeux, les oreilles et le nez ?



جواب: أقول : إن الخروج من هذا هو أن يفطر ، وقد أبيح له الفطر
فمن كان منكم مريضاً أو على سفر فعدة من أيام أخر
[ البقرة : 184 ]
فإذا كان مريضاً وهو محتاج إلى العلاج فننصحه أن يفطر ويقضي ، هذا إذا قرر له الأطباء علاجاً في نهار رمضان ، فإن لم يفعل فلا يفطره إلا ما نزل من حلقه ، وفي الغالب أن الذي يكتحل به ربما يجد طعمه في حلقه ، فننصحه بالابتعاد عن هذا




Réponse : Je dis : par précaution (afin de sortir du doute), qu’il rompe le jeûne. Et la rupture lui est autorisée :

فمن كان منكم مريضاً أو على سفر فعدة من أيام أخر


-traduction relative et approchée-


« Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. »



(Sourate 2 verset 184)


Donc, s’il est malade et qu’il a besoin de soins, alors je lui conseille de rompre le jeûne et de rattraper ce jour, si les médecins lui ont prescrit un traitement durant la journée de Ramadan. Et s’il ne le fait pas, alors son jeûne ne sera pas rompu sauf par ce qui descendra par sa gorge. Et en général, il peut trouver dans sa gorge le goût de ce dont il s’enduit les yeux. Donc, nous lui conseillons de s’écarter de cela.





السؤال السادس عشر: وكذلك استخدام الحقن وهل يوجد فيها تفصيل ؟


Seizième question : Et à propos de l’utilisation d’injection et y’a-t-il un développement à ce sujet ?



جواب: من أهل العلم من يقول : إذا كانت مغذية ، فلا يستعملها ، وإذا كانت غير مغذية فليستعملها ، وقد تقدمت نصيحتنا للمريض أن يفطر حتى لا يكون في صيامه شبة ثم يقضي


Réponse : Certains savants ont dit que si elle était nourrissante, il ne fallait pas l’utiliser, et dans le cas contraire, il est permis de l’utiliser. Et nous avons conseillé précédemment au malade de rompre le jeûne afin qu’il n’y ait pas de doute dans son jeûne, et ensuite il rattrape ce jour.

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 15:08

السؤال السادس عشر :خلع الأسنان ربما أدى إلى ابتلاع شيء من الدم ؟


Dix-septième question :
Et aussi (qu'en est-il du) fait de retirer les dents, ce qui peut causer l’absorption d’un peu de sang ?



جواب :هو ابتلاع من دم الشخص نفسه فلا يُفطر ، ولو أجله إلى أن يفطر لأنه ربما يخشى عليه أن يتضرر إذا خلع
سنة وهو صائم ، وإلا لو أخره إلى الليل لكان أحسن .



Réponse :
Cela n’est que l’absorption par la personne de son propre sang, et donc, cela n’annule pas son jeûne. Et il n’y a pas de mal à ce que cela l’amène à rompre le jeûne, au cas où il aurait peur pour lui-même, de subir un dommage s’il retire une dent, alors qu’il jeûne. Sinon, s’il retarde cela jusqu’à la nuit (le fait de retirer la dent), cela est meilleur.



السؤال الثامن عشر :كذلك الإغماء والتقيؤ ؟


Dix-huitième question :
Et à propos de l’évanouissement et du vomissement ?



جواب :أما الإغماء فلا يُعد مبطلاً للصوم ، وهكذا التقيؤ ، أما حديث : (( من قاء فلا قضاء عليه ومن استقاء فعليه القضاء )) ، فهو حديث ضعيف .


Réponse :
En ce qui concerne l’évanouissement, il ne fait pas partie des choses qui annulent le jeûne. Il en est de même pour le vomissement. Quant au hadith :
« Celui qui vomit n’a pas de compensation à effectuer. Quant à celui qui se fait vomir, il doit effectuer une compensation. » C’est un hadith faible.

السؤال التاسع عشر : وما حكم السباحة مع الغطس ؟


Dix-neuvième question : Et quant est-il de la plongée ?



جواب :المعتبر ألا ينزل من حلقه شيء ، أما إذا كان في البحر فهو يختلف فإذا كان ماء مالحاً فيمكن أن يتسرب ، لأننا قد سبحنا فيه ، فلا يشعر الشخص إلا وهو يتسرب من الحلق ، فننصح بالبعد عن هذا ، وأما إذا كان الماء غير مالح فهو لا يتسرب إلى الحلق وربما تسرب أيضاً .


Réponse : Ce qui compte, c’est que rien ne descende par sa gorge. Par contre, s’il est dans la mer, les cas diffèrent : s’il s’agit d’eau salée, alors, il se peut qu’elle pénètre, car nous avons déjà nagé dedans et la personne ne s’en aperçoit qu’une fois qu’elle a atteint sa gorge. Donc, nous conseillons de s’écarter de cela. Par contre, si l’eau n’est pas salée, il se peut qu’elle pénètre ou qu’elle ne pénètre pas non plus.


السؤال العشرون : ما حكم تذوق المرأة عند الطبخ للطعام بطرف لسانها لمعرفة ما ينقصه من المكونات والبهارات ؟



Vingtième question :Quel est le jugement sur le fait que la femme goutte, lorsqu’elle cuisine, avec le bout de la langue, afin de savoir ce qu’il manque comme ingrédient ?



جواب : لا بأس بذلك إن شاء الله ، ولا يتسرب من حلقها شيء .


Réponse : Il n'y a pas de mal à cela incha Allah. Et il ne faut pas que quelque chose atteigne sa gorge.

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 15:23


السؤال الحادي والعشرون : وما حكم استخدام الجهاز البخاخ للأشخاص المصابين بضيق التنفس ؟


Vingt-et-unième question :
Et quel est le statut de l’utilisation d’appareil pulvérisateur (tel que Ventoline) pour les personnes atteintes d’insuffisances respiratoires ?



جواب : الظاهر أنه ليس بطعام ولا شراب ، فما أعلمه مبطلاً للصوم .


Réponse : Ce qui est apparent, c’est que cela ne nourrit et n’abreuve pas. Donc, son utilisation n’annule pas le jeûne.



السؤال الثاني والعشرون : ماذا يجب على الرجل الذي يجامع امرأته في نهار رمضان من الكفارات ؟



Vingt- deuxième question :
Quelle expiation doit accomplir celui qui a eu un rapport sexuel avec sa femme, pendant une journée (du jeûne) de Ramadan ?



جواب : جاء حديثان عن عائشة وأبي هريرة وكلاهما في < الصحيح > أن رجلاً أتى إلى النبي صلى الله عليه
وعلى آله وسلم فقال : يا رسول الله احترقت ، قال : (( وما احرقك ؟ )) قال : وقعت على أهلي في نهار رمضان ، وفي حديث أبي هريرة قال : يا رسول الله هلكت ، قال : (( وما أهلكك ؟ )) ، قال : وقعت على أهلي في نهار رمضان ، قال : (( هل تجد رقبة فتعتقها ؟ )) قال : لا ، قال : (( فهل تستطيع أن تصوم شهرين متتابعين ؟ )) قال : لا ، قال : (( هل تستطيع أن تطعم ستين مسكيناً ؟ )) قال : لا ، فجلس الرجل ، وأتى النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم بعرق فيه تمر فقال : (( خذ هذا فتصدق به )) ، فقال : يا رسول الله على أفقر مني ، فوالله ما بين لابتيها ـ أي الحرتين في المدينة ـ أفقر مني ، فضحك النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم وقال : (( خذه فأطعمه أهلك )) . أو بهذا المعنى .
فإذا كان هناك عبيد فيعتق ، وإن لم يوجد عبيد فينتقل إلى الصوم ، ولا ينتقل إلى الإطعام مع قدرته على الصوم فهذا لا يجوز له ، فإن الإطعام سهل على الأغنياء ، وصوم شهرين متتابعين فيه مشقة.


Réponse : Il y a deux hadith dans le sahih, dans lesquels ’Aïcha et Abou Hourayra -Qu’Allah les agrée- ont rapporté
qu’un homme est venu voir le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- en lui disant :
« Ô Messager d’Allah ! Me voilà perdu ! »
Le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- dit : « Qu’est ce qui a causé ta perte ? »
L’homme dit : « J’ai eu des rapports sexuels avec ma femme durant une journée (du jeûne) de Ramadan. »
[note du traducteur : le cheikh ici cite le début de la version de Abou Hourayra –qu’Allah l’agrée-, mais comme en français, cela a le même sens, nous le traduisons pas.]
Le Prophète lui dit : « As-tu ou trouves tu un esclave que tu pourrais affranchir ? »
Il répondit : « Non. »
Le Prophète lui demanda : « Peux tu jeûner deux mois consécutifs (c’est à dire, sans interruption) ? »
Il répondit : « Non. »
Le Prophète lui demanda : « Peux tu nourrir soixante pauvres ? »
Il répondit : « Non. »
L’homme s’assit. On apporta à ce moment au Prophète -Paix et bénédictions d’Allah sur lui- un panier contenant des dattes.
Alors, le Prophète dit à l’homme : « Prends les et donne les en aumône. »
Il dit : « Ô messager d’Allah ! (Que je les donne) à plus pauvre que moi ? Par Allah, il n’y a pas plus pauvre que moi entre ces deux montagnes ! »
Alors, le Prophète se mit à rire et dit : « Prends les et nourris-en ta famille. »
Dans le sens du hadith.

Donc,
s’il a ou trouve un esclave, il l’affranchit. S’il n’a ou ne trouve pas d’esclave, qu’il jeûne. Et il ne passe pas au fait de nourrir (soixante pauvres) alors qu’il a la capacité de jeûner (soixante jours consécutifs), cela ne lui est pas permis. Car, certes, le fait de nourrir est facile pour les riches, alors que le fait de jeûner deux mois consécutifs est difficile.



السؤال الثالث والعشرون : وماذا على المرأة إذا كان الجماع برضاً منها ولم تنهه عن ذلك ؟


Vingt- troisième question :
Et pour la femme ; si le rapport sexuel a lieu alors qu’elle est consentante et qu’elle ne réprimande pas cela (envers son mari) ?



جواب : إن كانت راضية فهي آثمة ، وأما أنه تلزمها الكفارة فلم يأمرها النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم بذلك ،
ولا قال للرجل : مر امرأتك إذا كانت راضية أن تفعل ذلك .
لكن إذا كانت هي التي تسببت في ملاعبته حتى وقع فيما وقع فهي آثمة ، وإن كان أكرهها فالأثم عليه .



Réponse :
Si elle est consentante, elle aura commis un péché. Quant au fait de dire qu’il lui incombe d’accomplir une expiation, alors, le Prophète –Paix et bénédictions d’Allah sur lui- ne lui a pas ordonné cela, et il n’a pas dit à l’homme (qui est venu le voir) : « Ordonne à ta femme, si elle était consentante, de faire ceci. »
Mais, si c’est elle qui a causé les jeux (avec son mari) jusqu’à ce que l’acte sexuel se produise, alors, elle aura commis un péché. Mais s’il l’a forcé, alors, le péché sera sur lui (et pas sur elle).



السؤال الرابع والعشرون : وما حكم من وقع في ذلك ناسياً أنه في نهار رمضان ؟


Vingt- quatrième question :
Et quel est le jugement sur celui à qui cela arrive (des rapports sexuels avec sa femme) en oubliant qu’il est en plein jour (de jeûne) de Ramadan ?



جواب : الله أعلم أيتأتى الجماع في حال نسيانه أنه في رمضان أم لا ، فإذا كان ناسياً فله حكم
الناسي ، وهو أنه لا قضاء عليه ، لكن ما أظن أن يتأتى أنه في غير رمضان اللهم إلا أن يكون في أول يوم من رمضان فربما ينسى الشخص ، وإذا كان ناسياً هو فهل تنسى زوجته ؟! وأما الكفارة فتلزمه .


Réponse :
Allah est plus savant sur le fait que les rapports sexuels aient lieu en oubliant qu’il est (en plein jour de jeûne) de Ramadan ou pas.
S’il a oublié, alors, il est sujet au même jugement que celui qui oublie, (c’est à dire) qu’il n’a pas à rattraper ce jour (il continue à jeûner normalement).
Mais je ne pense pas que cela lui arrive en pensant qu’il n’est pas dans le mois de Ramadan. Sauf si cela se produit au début du jour de Ramadan, alors il se peut que la personne oublie. Et même si lui oublie, est-ce que sa femme l’oublie ?
Par contre, (dans le cas de l’oubli), il lui incombe de s’acquitter de la compensation.


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 15:33



السؤال الخامس والعشرون : وماذا يفعل من وقع في هذا جاهلاً بالحكم ؟


Vingt- cinquième question :
Et que doit faire celui à qui cela arrive alors qu’il est ignorant de son statut juridique (c’est à dire, que cela est interdit) ?



جواب : تلزمه الكفارة التي ذكرت قبل فإن الحديث مطلق .


Réponse :
Il lui incombe de s’acquitter de la compensation que j’ai cité précédemment. Le hadith est général.



السؤال السادس والعشرون : وما حكم من باشرها وقبلها دون أن يجامع ؟


Vingt-sixième question : Et quel est le jugement de celui qui embrasse et touche sa femme sans qu’ils n’aient de rapports sexuels ?



جواب : تقول عائشة : إن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم كان يباشر في رمضان ثم تقول : أيكم أملك لأربه ، وتقول أم سلمة : إن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم كان أملك الناس لأربه ، والأرب هو الحاجة ، فهل أم المؤمنين أملك الناس لأربها أم لا ؟ فالذي يظهر أنه لا بأس بهذا ، لكن إذا خشي أن يقع في الجماع فالواجب عليه أن يترك .


Réponse : ’Aïcha -qu’Allah l’agrée- a dit que le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- touchait (ses femmes) durant Ramadan et qu’elle disait à la suite de cela : « Qui parmi vous est plus apte à maîtriser ses désires sexuels ? »
Et Oum Salama -qu’Allah l’agrée- a dit que le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- était le plus apte à maîtriser ses désirs sexuels.
Ainsi, est ce que la mère des croyantes était la plus apte à maîtriser ses désirs sexuels ou pas ?
Donc, ce qui est apparent, c’est qu’il n’y a pas de mal à cela.
Par contre, s’il a peur de commettre un rapport sexuel, alors il lui est obligatoire de délaisser cela.

السؤال السابع والعشرون : وما حكم الشخص الذي احتلم في نهار رمضان ؟


Vingt-septième question : Et quel est le statut de la personne qui rêve (c’est à dire un rêve avec jouissance entraînant une éjaculation) pendant une journée de Ramadan ?


جواب : لا شيء عليه ، ويستمر في صومه .


Réponse : Il ne doit rien faire (son jeûne n’est pas annulé). Il continue de jeûner.


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 15:33

السؤال الثامن والعشرون : هل يجوز للمرأة الحائض والنفساء أن تمس القرآن ؟ وتقرأ فيه وخاصة في شهر رمضان المبارك الذي يخصصه الناس بختم القرآن ؟

Vingt-huitième question :
Est-ce qu’il est permis à la femme, qui est atteinte de menstrues ou de lochies, de toucher le Coran et d’y lire, spécialement durant le mois béni de Ramadan, pendant lequel les gens se consacrent à lire le Coran en entier ?



جواب : لا اعلم مانعاً من هذا ، وحديث : (( لا يمس القرآن إلا طاهر )) ، منهم من يقول :
إنه مرسل ، وعلى الفرض أنه بمجموع طرقه صالح للحجية فيكون محمولاً على ما قاله الشوكاني في < نيل الأوطار > يقول : لا يمس القرآن إلا طاهر ، أي مسلم ، فلا يمسه الكافر ، لأن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم نهى أن يُسافر بالقرآن إلى أرض العدو .
أما قوله تعالى : ( لا يمسه إلا المطهرون ) [الواقعة : 79 ] فالمراد بهم الملائكة كما قال الإمام مالك في < موطئه > وقال : هذه الآية يُفسرها قوله تعالى : ( كلا إنها تذكرة * فمن شاء ذكره * في صحف مكرمة * مرفوعةٍ مطهرة * بأيدي سفرة * كرامٍ بررة ) [ عبس : 11 ـ 16 ] أي : الملائكة كما قال ربنا عز وجل : ( وما تنزلت به الشياطين * وما ينبغي لهم وما يستطيعون * إنهم عن السمع لمعزولون ) [ الشعراء : 210 ـ 212 ]


Réponse : Je ne connais rien qui interdise cela. Quant au hadith : « Ne le touche que les purifiés. », certains ont dit qu’il était Mourssal [c’est quand un tabi’i [ceux qui sont venus après les compagnons] dit : « Le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit… ». Il fait partie des hadiths faibles. Voir le résumé du Sahih Al-Boukhari de Cheikh Al-Albani -qu’Allah lui fasse miséricorde-, tome 1 page 458]. Et
en supposant, qu’en regroupant les différentes voies de ce hadith, il puisse servir d’argument, il sera utilisé comme l’a dit Ach-Chawkani -qu’Allah lui fasse miséricorde- dans son livre « Nayilou Al-Awtar » où il dit : « Ne touche le Coran que quelqu’un de purifié, c’est à dire un musulman. Ainsi, un mécréant ne le touchera pas, car le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a interdit de voyager avec le Coran vers une terre ennemie. Quant à la parole du Très-Haut :

لاَّ يَمَسُّهُ إِلاَّ الْمُطَهَّرُونَ


-traduction relative et approchée-
« Ne le touche que les purifiés. »
(Sourate 56 verset 79)


Le sens voulu est les anges (c'est à dire, ne le touche que les anges), comme l’a dit l’Imam Malik -qu’Allah lui fasse miséricorde- dans son livre Al-Mouwata qui a dit : « Ces versets sont expliqués par la parole du Très-Haut :

كَلاَّ إِنَّهَا تَذْكِرَةٌ {11} فَمَن شَاء ذَكَرَهُ {12} فِي صُحُفٍ مُّكَرَّمَةٍ {13} مَّرْفُوعَةٍ مُّطَهَّرَةٍ {14} بِأَيْدِي سَفَرَةٍ {15} كِرَامٍ بَرَرَةٍ {16}
-traduction relative et approchée-
« N’agis plus ainsi ! Vraiment ceci (le Coran) est un rappel –quiconque veut, donc, s’en rappelle- consigné dans des feuilles honorées (Allawhoul-Mahfoûz), élevées, purifiées, entre les mains d’ambassadeurs nobles, obéissants. »
(Sourate 80 versets 11 à 16)


C’est à dire, les anges, comme l’a dit Notre Seigneur, Glorieux et Majestueux :

وَمَا تَنَزَّلَتْ بِهِ الشَّيَاطِينُ {210} وَمَا يَنبَغِي لَهُمْ وَمَا يَسْتَطِيعُونَ {211} إِنَّهُمْ عَنِ السَّمْعِ لَمَعْزُولُونَ {212}
-traduction relative et approchée-
« Et ce ne sont point les diables qui sont descendus avec ceci (le Coran) : cela ne leur convient pas ; et ils n’auraient pu le faire. Car ils sont écartés de tout écoute [du message divin]. »
(Sourate 26 versets 210 à 212)





السؤال التاسع والعشرون : وهل يجوز لها حضور مجالس العلم والدروس في المسجد ؟


Vingt-neuvième question :
Et est-ce qu’il lui est permis d’assister aux assises de science et aux cours qui ont lieu dans la mosquée ?




جواب : لا بأس إن شاء الله ، وحديث : (( إني لا أحل المسجد لحائض ولا جنب )) هو حديث
ضعيف ، والنبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول لعائشة : (( إن حيضتك ليست في يدك )) ، ويقول لها أيضاً : (( أفعلي ما يفعل الحاج غير ألا تطوفي في البيت )) .
فلا بأس أن تحضر دروس العلم في المسجد .



Réponse : Il n’y a pas de mal à cela incha Allah. Quant au hadith : « Je ne permets pas la mosquée pour la femme atteint de menstrues et à ceux qui sont en état de grande impureté. », c’est un hadith faible. Et le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit à ’Aïcha -qu’Allah l’agrée- : « Tes menstrues ne se trouvent pas dans tes mains. » Et il lui a aussi dit :
« Fais ce que font les pèlerins à part le tawaf (les tours) autour de la ka’ba. »

Donc,
il n’y a pas de mal à ce qu’elle assiste au cours religieux dans la mosquée.


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 15:46


السؤال الثلاثون : عندنا مساجد كثيرة بعضها يصلي ثماني ركعات وبعضهم عشرين ركعة وبعضهم يطيل وبعضهم يُقصر فأي المساجد على الحق الذي كان عليه فعل النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم ؟


Trentième question : Nous avons beaucoup de mosquées. Certaines prient 13 rak’at, d’autres 20 rak’at. Certaines allongent la prière, d’autres la raccourcissent. Donc, quelle mosquée est sur la vérité sur laquelle était le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui ainsi que sur sa famille- ?



جواب : إن استطعتم أن تصلوا في مسجد وتقوموا بعد نصف الليل أو الثلث الأخير وتصلوا إحدى عشرة ركعة أو ثلاثة عشر ركعة كما في حديث عائشة : ما زاد النبي صلى الله عليه وعلى وآله وسلم في رمضان ولا في غير رمضان على إحدى عشرة ركعة .
وجاء أيضاً فيه : ثلاثة عشر ركعة .
وأنا أنصح بتأخير صلاة التراويح إلى نصف الليل أو ثلث الليل الأخير فإن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول : (( من خشي أن ينام في آخر الليل فليوتر أوله ، ومن طمع أن يقوم في آخر الليل فليوتر آخره ، فإن صلاة آخر الليل مشهودة )) رواه مسلم .
ولما خرج عمر ووجد أبي بن كعب يصلي بهم قال : نعمت البدعة والتي ينامون عنها خير .
فإذا كانوا يستطيعون الذهاب إلى مسجد تقام فيه السنة ويقومون نصف الليل أو بعده ويصلون على الناس إحدى عشرة ركعة ويطيلون ما استطاعوا ، لأن صلاة الليل نافلة ليست بفريضة ، فالنبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول : (( إني لأدخل في الصلاة فأريد أن أطيل فأتجوز فيها ، لما أسمع من صياح الصبي شفقة على أمه )) .
والنبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول لمعاذ : (( أفتان أنت يا معاذ )) . أي بسبب إطالته في الصلاة ، ويقول أيضاً : (( إذا صلى أحدكم لنفسه فليطول ما شاء ، وإذا صلى بالناس فليخفف ، فإن فيهم الضعيف والمريض وذا الحاجة )) .
فهذا في صلاة الفريضة أما في صلاة النافلة فليست بفرض بل يصلي الشخص ما استطاع وله أن يستريح إلى ركعات بعدها ، أو يذهب إلى بيته ، وإن استطاع أن يصلي في بيته فهو أفضل ، لأن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول عند أن صلى بالناس ليلتين أو ثلاث في رمضان : (( أفضل صلاة المرء في بيته إلا المكتوبة )) .
وإن كان بعضهم يقول : قد أصبحت سنة مؤكدة من أجل مخالفة الشيعة ، فإنهم يرون أن صلاة التراويح بدعة ، فنحن لا نوافق الشيعة ، بل أردنا أن نوافق حديث رسول الله صلى الله عليه وعلى آله وسلم .
وإذا خشي أحد أن ينام أو أن يشغل في بيته من قبل أولاده أو غيرهم فننصحه بالخروج إلى المسجد .



Réponse : Si vous pouvez prier dans une mosquée dans le milieu de la nuit ou dans le dernier tiers de la nuit, en y priant 11 ou 13 rak’at, comme cela est rapporté dans le hadith de ’Aïcha -qu’Allah l’agrée- : « Le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- n’a jamais fait plus de 11 rak’at pendant ou en dehors de Ramadan. »

Et il a aussi été rapporté : « 13 rak’at. »

Et je conseille de retarder la prière de tarawih dans le milieu de la nuit ou dans le dernier tiers de la nuit. Car, certes, le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui a peur de dormir dans la moitié de la nuit, qu’il accomplisse le witr au début de la nuit. Et celui qui souhaite se lever dans le milieu de la nuit, alors, qu’il accomplisse le witr dans la fin de la nuit. Car, certes, des témoins assistent à la prière dans la fin de la nuit. » (Rapporté par Mouslim) [NDT : concernant cette partie du hadith : « des témoins assistent », An-Nawawi a dit dans son explication du sahih Mouslim : « Et cela est meilleur car les anges de la miséricorde y assistent. »]

Et quand ’Omar sortit et trouva Abou Ibn Ka’b en train de diriger les gens en prière (pour la prière de Tarawih), il dit : « Quelle belle innovation ! Mais celle [la prière] pendant laquelle ils sont endormis est meilleure que celle qu’ils prient [maintenant] (NDT : c'est à dire : Il voulait dire la prière de la fin de la nuit [est meilleure], alors que les gens veillaient à son début. comme le dit le rapporteur du hadith). »

Donc, s’il peuvent aller à la mosquée dans laquelle est accomplit la sounnah, et qui veille le dernier tiers de la nuit ou après, et qui prie 11 rak’at, et qui la rallonge autant qu’ils le peuvent, car la prière de la nuit est une prière surérogatoire, elle n’est pas obligatoire. Le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit : « Certes, quand je rentre dans la prière, j’ai envie de la rallonger, mais je la raccourcie quand j’entend un enfant pleuré par compassion envers sa mère. »

Et le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit à Mou’adh :
« Souhaite tu être responsable d’un désordre (fitna) Ô Mou’adh ?!!! » A cause de sa prolongation dans la prière. Et il a aussi dit :
« Si une personne prie seule, qu’elle rallonge autant qu’elle veuille. Mais, s’il prie avec des gens, qu’ils allège (la prière), car il y a parmi eux les faibles, les malades et ceux qui ont des choses à faire. »

Cela (le fait de ne pas prolonger dans la prière) concerne les prières obligatoires. Quant aux prières surérogatoires, elles ne sont pas obligatoires. La personne y prie ce qui lui est possible. Et il à le choix entre se reposer jusqu’aux prochaines rakat ou rentrer chez elle. Et s’il peut prier chez lui, cela est meilleur, car le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit, après avoir prié avec les gens deux ou trois nuits de Ramadan : « La meilleur prière pour l’homme est celle accomplie chez lui, sauf les prières obligatoires. »

Même si certains disent : « Elle (Tarawih) est devenue une sounnah fortement recommandée pour se différencier des chiites, car ils voient que la prière du Tarawih est une innovation. »
Alors, nous ne sommes pas d’accord avec les chiites, mais nous voulons être en conformité avec le hadith du prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui ainsi que sur sa famille-.

Et si la personne craint de dormir ou qu’il soit occupée chez lui par ses enfants ou autre, alors, nous lui conseillons de sortir à la mosquée (avant d’aller dormir).


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 15:46


السؤال الحادي والثلاثون : وإذا صليت في مسجد يصلي الإمام فيه بعشرين ركعة فهل أكمل عشرين معه متابعة للإمام أم أصلي معه ثماني ركعات وأصلي الوتر لوحدي ثم أخرج ؟


Trente-et-unième question : Et si je prie dans une mosquée où l’imam prie 20 rak’at. Est-ce que je prie avec lui les 20 rak’at conformément au suivi de l’imam ? Ou bien je prie avec lui 8 rak’at et je fais al witr seul puis je sors ?



جواب : أنصحك أن تصلي ثماني ركعات وتصلي الوتر منفرداً ، فاتباع السنة أولى فإن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول : (( صلوا كما رأيتموني أصلي )) .


Réponse : Je te conseille de prier 8 rak’at et de prier al-witr seul. Suit la sounnah ! Car, certes, le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit ;
« Priez comme vous m’avez vu prier. »

السؤال الثاني والثلاثون : وهل يجوز للرجل أن يصلي مع أسرته في المنزل صلاة التراويح ؟


Trente-deuxième question :
Est-il permis à l’homme de prier chez lui, avec sa famille, la prière du Tarawih ?



جواب : لا بأس بذلك وهو أفضل كما تقدم .


Réponse :
Il n’y a pas de mal à cela. Cela est même meilleur comme on a vu précédemment.

Posté par Abou Nawoufal sur http://www.fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=1127

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 17:00


السؤال الثالث والثلاثون : وما حكم خروج النساء متزينات متعطرات لصلاة التراويح معتقدات أن هذا تطبيق لقوله تعالى : ( خذوا زينتكم عند كل مسجد ) [ الأعراف : 31 ] . ؟


Trente-troisième question : Quel est le jugement de la sortie des femmes, embellies et parfumées, pour la prière du Tarawih, en ayant la conviction que cela est l’application de la parole du Très-Haut :

خُذُواْ زِينَتَكُمْ عِندَ كُلِّ مَسْجِدٍ
-traduction relative et approchée-
« dans chaque lieu de prière (mosquée) portez vos parures. »
(Sourate 7 verset 31) ?


جواب : النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم رخص للنساء في الخروج إلى المساجد في العشاء بشرط أن يخرجن تفلات ـ أي : لابسات الثياب التي تكون غير لافتة للنظر ـ ولا متطيبات .
وأبو هريرة رضي الله عنه يقول : إن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم قال : (( أيما امرأة خرجت متعطرة ليجدوا ريحها فهي زانية )) .



Réponse : Le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a permis aux femmes de sortir pour aller aux mosquées pour la prière du ’Isha, à condition qu’elles sortent avec des habits qui n’attirent pas le regard et sans être parfumée.
Et Abou Hourayra -qu’Allah l’agrée- a dit que le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit :
« Toute femme qui sort parfumée, (en passant à côté d’un groupe) pour qu’ils sentent son odeur, est une fornicatrice. »
[Note du traducteur : Car elle provoque les passions des hommes avec son parfum, et les incite à la regarder. Et celui qui la regarde aura forniqué avec ses yeux. Ainsi, elle est la cause de fornication des yeux et donc, elle commet un péché. Explication tirée de
« تحفة الأحوذي بشرح جامع الترمذي »]


السؤال الرابع والثلاثون : امرأة كبر سنها وتغير عقلها بعض التغير فماتت وعليها صيام رمضانين وكانت لا تعلم رمضان من غيره بسبب التغير فهل يطعم عنها ابنها أم يصوم عنها ؟


Trente-quatrième question :
Une femme a vieilli et a perdu sa raison. Après avoir perdu la raison, elle est morte alors qu’elle devait jeûnait deux mois de Ramadan, mais elle ne pouvait distinguer Ramadan des autres mois à cause de sa perte de raison. Donc, est-ce que son fils nourrit (des pauvres) ou bien il jeûne pour elle ?

جواب : هي مرفوع القلم عنها ، النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول : (( رُفع القلم عن ثلاثة : عن المجنون حتى يفيق ، وعن الصغير حتى يبلغ ، وعن النائم حتى يستيقظ )) فلا يلزمها شيء .



Réponse : La plume est levée pour elle. Le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit :
« La plume est levée [Note du traducteur : c’est à dire qu’il n’y a pas de péché compté pour leurs actes et qu’ils ne sont pas chargés d’accomplir les obligations, etc… Tirée de
« عون المعبود شرح سنن أبي داود »] pour trois personnes : le fou/celui qui a perdu la raison jusqu’à ce qu’il retrouve la raison, le petit jusqu’à ce qu’il atteigne la puberté et celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille. »

Donc, il ne lui (la femme) incombe rien.


السؤال الخامس والثلاثون : رجل لاعب امرأته في نهار رمضان فأمنى وهو لا يعلم أذلك حرام أم غير حرام وهل عليه شيء ؟



Trente-cinquième question : Un homme a joué avec sa femme pendant une journée de Ramadan et a éjaculé. Il est ignorant (de cela). Est-ce que cela est interdit (HARAM) ou pas ? Et est-ce qu’il doit s’acquitter de quelque chose ?



جواب : إن كان لاعب امرأته من أجل أن يقضي شهوته بالاستمناء خارج الفرج فهو يعتبر آثماً لأن رسول الله صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول فيما يرويه عن ربه : (( يدع طعامه وشرابه وشهوته من أجل )) ، وإن كان لاعب امرأته جاهلاً فعليه أن يتوب إلى الله إذا علم ذلك ، وإن كان لاعب امرأته وهو عالم بأن هذا أي الملاعبة يجوز له أن يباشر وليس محرم عليه إلا الجماع فأمنى وهو لا يقصد الإمناء فلا شيء عليه وعلى كل فلا تلزمه كفارة الجماع على جميع الأحوال وهذا قول أبي محمد بن حزم رحمه الله تعالى وهو الصحيح .



Réponse :
S’il jouait avec sa femme, afin d’assouvir son plaisir par la masturbation, sans qu’il n’y ait de pénétration, alors, il est considéré comme ayant commis un péché. Car le Prophète -Paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit, parmi ce qu’il a rapporté de son Seigneur :
« Il délaisse sa nourriture, sa boisson et ses passions pour Moi. »

S’il a joué avec sa femme par ignorance, il devra se repentir quand il apprendra (que ce qu’il a fait n’est pas permis).

S’il a joué avec sa femme, en sachant que, dans cela , c’est à dire les jeux avec sa femme, il lui est permis de la toucher et de l’embrasser et que seul le rapport sexuel lui est interdit, et qu’il a éjaculé sans en avoir eu l’intention, alors, il n’aura rien à faire.

Quoi qu’il en soit, il ne doit pas s’acquitter de la compensation, liée aux rapports sexuels, et ce, dans tous les cas. Et c’est l’avis de Abou Mouhammad Ibn Hazm -qu’Allah lui fasse miséricorde-, et c’est l’avis correct.



_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 17:00

السؤال السادس والثلاثون : ما حكم الذي يستمني في رمضان هل عليه ما على الذي يجامع امرأته ؟

Trente-sixième question :
Quel est le statut de celui qui se masturbe pendant le mois de Ramadan. Doit-il s’acquitter de la compensation qui incombe à celui qui a des rapports sexuels avec sa femme ?

جواب : يكون آثماً ، أما الكفارة فلا تلزمه ، ويكون آثماً لأن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول فيما يرويه
عن ربه : (( يدع طعامه وشرابه وشهوته من أجلي )) ، وليس عليه قضاء لأن القضاء لا يكون إلا بدليل والأدلة وردت في المسافر والمريض إذا أفطر قال الله سبحانه وتعالى : ( فمن كان منكم مريضاً أو على سفر فعدة من أيام أخر ) .
وهكذا الحائض تقضي الصوم لحديث عائشة في < الصحيحين > والمرضع والحامل إذا أفطرتا لحديث أنس بن مالك الكعبي والقضاء للآية المتقدمة والله أعلم .



Réponse : Il aura commis un péché. Quant à la compensation, elle ne lui est pas obligatoire. Et il aura commis un péché car le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit, parmi ce qu’il a rapporté de son Seigneur :
« Il délaisse sa nourriture, sa boisson et ses passions pour Moi. »

Et il ne devra pas compenser (ce jour où il s’est masturbé), car, la compensation ne peut avoir lieu qu’avec une preuve. Et les preuves concernent le voyageur et le malade qui rompent le jeûne. Allah, Glorifié et Exalté, a dit :

فَمَن كَانَ مِنكُم مَّرِيضًا أَوْ عَلَى سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِّنْ أَيَّامٍ أُخَرَ
-traduction relative et approchée-
« Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. »

Il en est de même pour la femme atteinte de lochies, elle compensera le jeûne (qu’elle n’aura pu accomplir) conformément au hadith rapporté par ’Aïcha, dans les deux sahih (Al-Boukhari et Mouslim) ; tout comme la femme enceinte et celle qui allaite, si elles rompent le jeûne, conformément au hadith de Anas Ibn Malik Al-Ka’bi [Note du traducteur : dans lequel le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit qu’Allah a acquitté la femme enceinte et celle qui allaite du jeûne]. Et la compensation est conforme aux versets précédents.
Et Allah est plus savant.
السؤال السابع والثلاثون : كيف تكون النية في هذه الأعمال إذا أراد أن يصوم عن الميت أو يحج [b]عنه أو يتصدق أو غير ذلك ؟

Trente-septième question : Comment avoir l’intention pour ces actes : le jeûne, le hadj ou l’aumône pour un mort et autre que cela ?

جواب : النية محلها القلب ، فلا يلزم أن تقول نويت أن أتصدق عن فلان فإن الله سبحانه وتعالى يعلم السر ويعلم
خائنة الأعين وما تخفي الصدور ، ( قل إن تبدوا ما في أنفسكم أو تخفوه يعلمه الله ) ( ولله ما في السماوات وما في الأرض وإن تبدوا ما في أنفسكم أو تخفوه يحاسبكم به الله ) ( قل أتعلمون الله بدينكم ) فالله سبحانه وتعالى يعلم هذا ، فالنية محلها القلب أنت تنوي في نفسك بارك الله فيك .

Réponse : La place de l’intention est le cœur. Ainsi, il ne t’est pas obligatoire de dire « J’ai l’intention de faire l’aumône pour untel. ». Certes, Allah, Purifié et Exalté soit-Il, connaît les secrets, les regards indiscrets et ce que renferme les poitrines :

قُلْ إِن تُخْفُواْ مَا فِي صُدُورِكُمْ أَوْ تُبْدُوهُ يَعْلَمْهُ اللّهُ
-traduction relative et approchée-
« Dis (Ô Mouhammad) : « Que vous cachiez ce qui est dans vos poitrines ou que vous le divulguiez, Allah le sait. »
(Sourate 3 verset 29)


لِّلَّهِ ما فِي السَّمَاواتِ وَمَا فِي الأَرْضِ وَإِن تُبْدُواْ مَا فِي أَنفُسِكُمْ أَوْ تُخْفُوهُ يُحَاسِبْكُم بِهِ اللّهُ
-
traduction relative et approchée-
« C’est à Allah qu’appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre. Que vous manifestiez ce qui est en vous ou que vous le cachiez, Allah vous en demandera compte. »
(Sourate 2 verset 284)

Ainsi, Allah, Purifié et Exalté soit-Il, sait cela.

Donc, la place de l’intention est le cœur. Tu en as l’intention dans ton for intérieur. Qu’Allah te bénisse.

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 17:02


السؤال الثامن والثلاثون : ما حكم صيام المسافر الذي ينوي الإقامة المحدودة كالشهر مثلاً ؟


Trente-huitième question :
Quel est le statut du jeûne pour un voyageur qui a l’intention de prendre résidence, pour une durée déterminée, pour une période d'un mois par exemple ?

جواب : إذا نوى زيادة على عشرين يوماً فليصم ، ولا يعتبر مسافراً ، ومن قال إنه يعتبر مسافراً فقد
خالف العرف والمعنى اللغوي من السفر .
والنبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم مكث بتبوك تسعة عشر يوماً فيقول ابن عباس : إذا بقينا أكثر من ذلك فنحن نتم الصلاة ـ أي فلسنا بمسافرين ـ وهذا اجتهاد من ابن عباس ، ولكنه الأقرب إن شاء الله تعالى .




Réponse : S’il a l’intention de dépasser vingt jours, il jeûne, et il n’est pas considéré comme voyageur. Et,
celui qui dit qu’il est considéré comme voyageur aura, très certainement, contredit l’usage traditionnel (ce qui est connu chez les gens) ainsi que le sens linguistique du mot voyage.
Le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- est resté à Tabouk dix-neuf jours. Et Ibn ’Abbas -qu’Allah l’agrée- a dit : « Si nous restons plus que cela, nous complétons la prière (c’est à dire, nous ne sommes pas des voyageurs). »
Bien que cela soit un idjtihad (effort d’interprétation) d’Ibn ’Abbas -qu’Allah l’agrée-, c’est ce qui est le plus proche (de la vérité) incha Allah le très-Haut.

السؤال التاسع والثلاثون : هل يُقدم صيام التطوع على صيام الفريضة فمثلاً رجل عليه صوم من رمضان وأراد أن يصوم يوماً فهل يُقدم الفريضة أو التطوع ؟


Trente-neuvième question :
Est-ce qu’il est permis d’accomplir un jeûne surérogatoire avant un jeûne obligatoire ? Par exemple : une personne doit rattraper des jours de Ramadan et elle veut jeûner un jour. Donc, est-ce qu’il fait précéder le jeûne obligatoire ou le surérogatoire ?

جواب : إذا كان يفوته ذلك اليوم أو تلك الأيام فلا بأس بهذا ، لأن وقت القضاء موسع ، تقول
عائشة : ماكنا نقضي إلا في شعبان ، كانت تشغل برسول الله صلى الله عليه وعلى آله وسلم .
والنبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم يقول فيما يرويه عن ربه : (( وما تقرب إليَّ عبدي بشيء أحب إلي مما افترضته عليه ، ولا يزال يتقرب إلى بالنوافل حتى أحبه ... ألخ )) الحديث .
فالأفضل أن يقدم ما أوجب الله عليه ، لكن إذا كان هناك يوم فاضل ويخشى من فواته ووقت القضاء موسع ، فلا بأس إن شاء الله ، مثل ستة أيام من شوال ، ومثل الثلاث البيض من كل شهر ومثل الاثنين والخميس ، وصوم يوم عرفة ، وصوم يوم عاشوراء .


Réponse : S’il risque de rater ce jour ou ces jours, alors, il n’y a pas de mal à cela (à faire passer un jeûne surérogatoire avant l’obligatoire). Car le temps durant lequel il est possible de rattraper (les jours de jeûne manqués) est vaste. ’Aïcha -qu’Allah l’agrée- a dit :
« Nous ne rattrapions (les jours de jeûne manqués) que durant le mois de Cha’bane. »
Elle était occupée avec le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui-.
Et le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a dit, parmi ce qu’il a rapporté de son Seigneur :
« Mon serviteur ne se rapproche pas de Moi par un acte plus aimé que ce que je lui ai ordonné. Et il ne cesse de se rapprocher de Moi, par les actes surérogatoires, jusqu’à ce que Je l’aime… »

Ainsi, ce qu’il y a de mieux, c’est de faire précéder ce qu’Allah aime le plus. Mais, si il y a un jour méritoire, et qu’il a peur de le louper, vu que le temps durant lequel il est possible de rattraper est vaste, alors il n’y a pas de mal (à faire passer ces jeunes surérogatoires avant l’obligatoire) incha Allah, comme par exemple : les six jours de chawâl, les trois jours de pleine lune de chaque mois, le lundi et le jeudi, le jeûne du jour de ’Arafat, le jeûne du jour de ’Achoura…

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 17:19

السؤال الأربعون : هل للمسافر في رمضان أن يفطر في بيته أم لا بد من قطع مسافة ؟

Quarantième question : Est-ce qu’il est permis au voyageur, pendant Ramadan, de rompre le jeûne chez lui ? Ou bien lui est-il obligatoire de prendre la route (avant de pouvoir rompre le jeûne) ?


جواب : يجوز للمسافر العازم على السفر في رمضان أن يأكل من بيته قبل أن يخرج ، والدليل على هذا ما جاء عن
أنس رضي الله عنه أنه أراد السفر فقدم له طعام ، فقيل له في ذلك فقال : إن رسول الله صلى الله عليه وعلى آله وسلم فعله أو بهذا المعنى ، وقد مر علينا في < الصحيح المسند مما ليس في الصحيحين > ، وقد ألف الشيخ الألباني حفظه الله رسالة في هذا .

والفرق بين الصوم والصلاة أن الصائم يجوز له أن يفطر من بيته إذا كان متأهباً للسفر ، بخلاف الصلاة فلا يجوز له أن يقصر حتى يخرج من قريته لما جاء في < الصحيحين > عن أنس رضي الله عنه قال : صلى رسول الله صلى الله عليه وعلى آله وسلم الظهر في مسجده في المدينة أربعاً وصلى العصر بذي الحليفة ركعتين فهذا يدل على الفرق بين الصوم والصلاة .



Réponse : Il est permis, à celui qui est déterminé de voyager pendant Ramadan, de manger chez lui avant de sortir. La preuve de cela est ce qu’a rapporté Anas -qu’Allah l’agrée- : on lui apporta à manger quand il voulut voyager. On l’interrogea à propos de ce qu’il faisait et il répondit : « Le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a fait cela. » ou dans ce sens. Nous l’avons vu dans le livre « As-Sahihou l-Moussnadou Mima Layssa Fi Sahihayne ». Et Cheikh Al-Albani -qu’Allah lui fasse miséricorde- a écrit un épître à ce sujet.

Et la différence entre le jeûne et la prière, c’est qu’il est permis au jeûneur de rompre le jeûne depuis chez lui, s’il est préparé à voyager. Contrairement à la prière, qu’il n’est pas permis de raccourcir tant qu’il n’est pas sorti de sa ville. Et ce, conformément à ce qui est rapporté dans les deux sahih (Al-Boukhari et Mouslim), selon Anas -qu’Allah l’agrée- qui a dit :
« Le Messager d’Allah -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a prié Adh-Dhour dans sa mosquée, à Médine, 4 rak’at. Et il a prié Al-’Asr, à Dhou-l-Houlayfa, 2 rak’at. »

Ainsi, cela prouve qu’il y a une différence entre le jeûne et la prière.



السؤال الحادي والأربعون : ما تقولون في حديث : (( لا اعتكاف إلا في المساجد الثلاثة )) ؟



Quarante-et-unième question : Que dites vous du hadith : « Il n’y a pas d’i’tikaf (retraite pieuse) sauf dans les trois mosquées. » ?



جواب : بعضهم يوقفه على حذيفة ، وبعضهم يقول فيه : إن حذيفة قال لعبد الله بن مسعود : إن أناساً يعتكفون بينك وبين كذا ـ والظاهر أنهم كانوا في الكوفة ـ فقال عبد الله بن مسعود : لعلهم أصابوا وأخطأت .
قالوا : ولو كان مرفوعاً لما تجاسر عبد الله بن مسعود أن يقول : لعلهم أصابوا وأخطأت ، وإن ثبت الحديث فيكون : لا اعتكاف أفضل ، فيكون دليلاً على أفضلية الاعتكاف في هذه المساجد الثلاثة كما وردت الأدلة على فضل الصلاة في هذه الثلاثة المساجد ، وإلا فالآية مطلقة : ( ولا تباشروهن وأنتم عاكفون في المساجد ) [ البقرة : 187 ] ، ولم يأتِ تقييدها بالثلاثة المساجد .
وأيضاً الاضطراب فيه ، فتارة يروى عن حذيفة موقوفاً ، وأخرى يروى مرفوعاً ، ثم عمل المسلمين ، وأنا أعرف أن بعض الأخوة قد ألف رسالة في هذا ، لكن لا نضيق على الناس شيئاً وسعه الله عليهم .




Réponse : Certains l’attribuent à Houdhayfa -qu’Allah l’agrée-.

Et certains disent : « Houdhayfa -qu’Allah l’agrée- a dit à ’Abdoullah Ibn Mass’oud -qu’Allah l’agrée- : « Certaines personnes accomplissent une retraite pieuse entre chez toi et cela -et ce qui est apparent, c’est qu’ils étaient à Koufa-. Alors, ’Abdoullah Ibn Mass’oud -qu’Allah l’agrée- dit : « Ils ont peut-être bon et moi faux. »
Ils ont dit : « Si cela venait du Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui-, ’Abdoullah Ibn Mass’oud ne se serait pas permis de dire : « Ils ont peut-être bon et moi faux. »

Et dans le cas ou le hadith est confirmé, cela serait (dans le sens de) : « Pas de meilleur I’tikaf (retraite pieuse)… » et cela serait une preuve de la préférence de l’I’tikaf dans ces trois mosquées, tout comme les preuves du mérite de la prière dans ces trois mosquées ont été rapportées.

Sinon, le verset est général :


وَلاَ تُبَاشِرُوهُنَّ وَأَنتُمْ عَاكِفُونَ فِي الْمَسَاجِدِ


-traduction relative et approchée-


« Mais, n’ayez pas de rapports sexuels avec elles (vos femmes) pendant que vous êtes en I’tikaf (retraite pieuse) dans les mosquées. »
(Sourate 2 verset 187)



Et rien n’a été apporté pour restreindre cela à trois mosquées.

Il y a aussi (dans ce hadith) une anomalie. En effet, il est parfois rapporté avec une chaîne de transmission s’arrêtant à Houdhayfa -qu’Allah l’agrée-, et d’autres fois avec une chaîne de transmission remontant au Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui-. Ensuite, l’acte des musulmans.

Et je sais que certains frères ont écrit des épîtres à ce sujet, mais, il ne faut pas restreindre aux gens, une chose qu’Allah leur a étendu.


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Ven 21 Sep 2007 - 17:20



السؤال الثاني والأربعون : إطفاء الأنوار في الصلاة لزيادة الخشوع كما يحدث هذا في رمضان عندنا فما تقولون فيه
؟ وهل يصل إلى حد البدعة ؟



Quarante-deuxième question : Que dites vous du fait d’éteindre la lumière dans la prière, durant Ramadan, pour être plus concentré, comme cela se passe chez nous durant Ramadan ? Est-ce que cela atteint le degré d’innovation ?


جواب : لا ، لا يصل إلى حد البدعة وليس بسنة ، فإذا كان الشخص يزداد خشوعاً إذا غمض عينيه أو أطفيت الكهرباء فيكون أبعد من الرياء فلا بأس بذلك ، على أن الناس يختلفون ، فما ينبغي أن يفرض الشخص رأيه ويطفئ الكهرباء ، فمن الناس من لا يحب ذلك .



Réponse :
Non, cela n’atteint pas le degré d’innovation ; et cela ne fait pas partie de la sounnah.
Si une personne est plus concentrée en fermant les yeux, ou en éteignant la lumière afin de s’écarter de l’ostentation, alors, il n’y a pas de mal à cela.
Mais les gens sont différents. Il ne faut pas qu’une personne impose son avis et éteigne la lumière, car il y a des gens qui n’aiment pas cela.



السؤال الثالث والأربعون : يقول أحدهم : صلاة التراويح آجركم الله الإقامة ، فهل هذا مشروع أم لا ؟



Quarante-troisième question :
Certaines personnes disent : « Prière du Tarawih qu’Allah vous récompense pour son accomplissement » ; est-ce que cela est légiféré ou pas ?




جواب : ليس بمشروع ، والنبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم صلى ذات ليلة في رمضان في حجرة احتجرها فرآه
أناس فصلوا بصلاته ، ثم صلى الليلة الثانية وصلى الصحابة بصلاته ، ثم تجمع الصحابة في الليلة الثالثة ولم يخرج النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم حتى صار بعضهم يحصب الباب ، وقال النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم : (( إنه ما خفي عليَّ صنيعكم ، ولكني أخشى أن تُفرض عليكم )) ، فترك النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم .

وجاء من حديث أبي ذر أن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم صلى بأصحابه ذات ليلة فقال الصحابة : وددنا يا رسول الله لو زدتنا ، فقال النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم : (( إنه من صلى مع الإمام حتى ينصرف كتب له قيام ليلة )) ، وصلى بهم ليلة بعدها ، حتى قال أبو ذر : خشينا أن يفوتنا الفلاح أتدري ما الفلاح ؟ قال : الفلاح : السحور . والحديث في السنن ، ولم يثبت أنهم يقولون : صلاة التراويح أثابكم الله ، فكل هذا المحافظة عليه والملازمة له من البدع المستنكرة .



Réponse : Cela n’est pas légiféré.
Le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a prié, une nuit, dans une salle. Des gens l’ont vu et ont prié avec lui. Puis, il pria la nuit suivante et des compagnons prièrent avec lui. Ensuite, des compagnons se sont regroupés lors de la troisième nuit, mais le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- ne sortit pas. Alors, certains ont jeté des cailloux sur la porte et le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- leur a dit :
« Ce que vous avez fait (le regroupement pour la prière) ne m’a pas échappé, mais j’ai peur que cela vous soit rendu obligatoire. »

Et il est rapporté, dans le hadith de Abou Dhar -qu’Allah l’agrée-, que le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- a prié avec les compagnons lors d’une nuit. Les compagnons dirent :
« Nous aimerions, Ô Messager d’Allah, que tu nous rajoutes (c’est à dire, prier encore). » Alors, le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- dit : « Très certainement, celui qui prie avec l’imam jusqu’à ce qu’il finisse, se verra compter toute la nuit en prière. »
Et il pria avec eux la nuit suivante, si bien que About Dhar -qu’Allah l’agrée- dit : « Nous avons eu peur de louper Al-Falah. Sais-tu ce qu’est Al-Falah ? » Il dit : « Al-Falah, c’es As-Sahour (le repas de fin de nuit). »

Ce hadith est dans les sounanes (About Dawoud, At-Tirmidhi, etc…).

Et
il n’a pas été rapporté qu’ils disaient : « Prière du Tarawih, qu’Allah vous récompense ! »

Donc, le fait de s’y accrocher, et de le dire régulièrement, est une innovation réprouvée !

Posté par Abou Nawoufal sur http://www.fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=1127

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Siana Umm 'Issa

avatar

Nombre de messages : 1760
Localisation : 92
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Lun 8 Oct 2007 - 22:54



Dernière édition par le Mer 14 Nov 2007 - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Lun 8 Oct 2007 - 23:23

dans les question précédentes okthi :)

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Siana Umm 'Issa

avatar

Nombre de messages : 1760
Localisation : 92
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   Lun 8 Oct 2007 - 23:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne   

Revenir en haut Aller en bas
 
A LIRE : Fatawa de Cheikh Mouqbil sur le jeûne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment Cheikh Mouqbil a éduqué ses filles
» Nassiha de cheikh Mouqbil sur le divorce
» Cheykh Mouqbil
» Le pantalon
» regroupement de Fatawa (émises par des savants)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An Nisa :: Concernant le jeûne et l' Aïd al fitr-
Sauter vers: