AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le retour du mufti à la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Le retour du mufti à la vérité   Sam 27 Oct 2007 - 18:11

Le retour du mufti à la vérité

Q : Si une personne répond à une question qui lui est posée, puis après un certain temps se rend compte que sa réponse était fausse, que doit-elle faire ?


R : Elle se doit de revenir à la vérité et de répondre conformément à cette vérité, et elle doit dire aux gens : « Je me suis trompé », comme a dit ‘Umar :
« La vérité est éternelle. » (al-Haqqu Qadîm). Cette personne doit donc revenir à la vérité, répondre dorénavant conformément à cette vérité et dire : « Je me suis trompé dans ma première réponse lorsque j’ai répondu de telle ou telle manière. Puis, il m’est apparu que ma réponse était fausse, car la vérité est ainsi. » Il n’y a aucun mal à cela, c’est même plutôt un devoir.

En effet, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, – qui est le plus grand des muftis – lorsqu’il a été questionné au sujet de la fécondation des palmiers a répondu :

« Je ne pense pas que cela leur causerait quelque dommage si on ne les fécondait pas. »

puis on l’informa que c’était très dommageable. Il dit alors :

« Je vous ai fait part de mon opinion, et l’opinion peut être erronée comme elle peut être juste. Par contre, lorsque je vous informe au sujet d’Allah, je ne mens pas au sujet d’Allah. »
1

Puis il leur ordonna de pratiquer la fécondation des palmiers.

De même, ‘Umar donna son avis sur une question touchant à l’héritage, puis revint sur son avis selon ce qu’il lui sembla être plus correct à ce sujet.

Ainsi, le fait que le savant revienne vers ce qu’il pense être vérité et justesse est une œuvre de bien, et c’est la voie des gens de science et de foi, et il n’y a aucun mal à cela, et ce n’est pas un défaut, mais cela est plutôt une preuve de son mérite, et de la force de sa foi, étant donné qu’il est revenu à la vérité et a délaissé l’erreur. Si certaines personnes, ou certains ignorants, disent que c’est une honte, il ne faut pas les prendre en considération, car en vérité, c’est un mérite, et c’est une qualité plutôt qu’un défaut.




Cheikh Ben Baz

Revue des Recherches Islamiques, n°47, page 172-173.

__________________________________

1 Rapporté par Muslim, chapitre des mérites, n°2361 selon une version légèrement différente.

http://www.fatawaislam.com/index.php?option=com_content&task=view&id=783&Itemid=41

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
oumhajja(ex)hajja
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 621
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Le retour du mufti à la vérité   Lun 19 Nov 2007 - 12:05







_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le retour du mufti à la vérité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vérité sur Mahomet
» Liens retour et partenariat
» Retour en arrière
» Le retour d'Élie.
» Le jour ou la vérité éclata

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An Nisa :: Les Biographies des Savants et ce qui concerne la Recherche de la Science-
Sauter vers: