AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L ennemi du coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: L ennemi du coeur   Sam 28 Oct 2006 - 23:11



Pour guérir les maladies du coeur, encore faut-il faire obstruction aux moyens par lesquels l'ennemi peut attaquer et fortifier la paix intérieure du coeur. Le Diable ( qu'il soit lapidé ! ) est certes le plus redoutable ennemi de l'Homme :

{ Satan est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour ennemi. }
[ Sourate 35 - Verset 6 ]


Nous ne discuterons pas la réalité de Satan mais nous pouvons dire en résumé que c'est une créature invisible à l'oeil humain, qui guette perpétuellement tout être humain et non pas, comme l'ont dit certains philosophes, le mal existant dans le fond de l'homme.

Allah - magnifiée soit Sa Majesté - le Savant et l'Omniscient, le Créateur de toute chose nous en parle dans Son Livre en des termes clairs comme étant une créature faisant partie des Jinns, nous voyant sans pour autant qu'on puisse le voir et ayant la capacité de nous insuffler le mal et nous l'enjoliver :

{ II (Satan) leur fait des promesses et leur donne de faux espoirs. Et le Diable ne leur fait que des promesses trompeuses. Voilà ceux dont le refuge est l'Enfer, et ils ne trouveront aucun moyen d'y échapper ! }
[ Sourate 4 - Versets 120-121 ]


Il est à l'origine de la descente d'Adam du Paradis vers ce bas monde : { [...] Satan les fit glisser de là et les fit sortir du lieu où ils étaient. Et Nous dîmes : "Descendez (du Paradis) ennemis les uns des autres. Et pour vous, il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps." } [ Sourate 2 - Verset 36 ]

Allah nous remémore cet événement dans le Coran à plusieurs reprises pour que l'homme ne se trompe pas d'ennemi et pour qu'il ne l'oublie pas : { Ô enfants d'Adam ! Que Satan ne vous tente point, comme il a fait sortir vos père et mère du Paradis, leur arrachant leur vêtement pour leur rendre visible leur nudité. Il vous voit, lui et ses suppôts, d'où vous ne les voyez pas. Nous avons désigné les Diables pour alliés pour ceux qui ne croient point. } [ Sourate 7 - Verset 27 ]

L'une des armes les plus redoutables de Satan est l'oubli d'Allah - ghafla -.

Il en profite pour s'installer dans le coeur et le détourner de son but. Allah - Exalté soit-Il - dit :

{ Le Diable les a dominés et leur a fait oublier le rappel d'Allah. Ceux-là sont le parti du Diable et c'est le parti du Diable qui sont assurément les perdants. } [ Sourate 58 - Verset 19 ]

Quand Satan domine le coeur, il devient ténébreux, noirci et dur, ne discernant aucunement le bien du mal : Seule la guidée d'Allah peut le sauver de cet état, mais encore faut-il la mériter et la susciter en cherchant sincèrement à se repentir et à vivre dans le souvenir :

{ II (Allah) guide une partie, tandis qu' une autre partie a mérité l'égarement parce qu'ils ont pris, au lieu d'Allah, les Diables pour alliés, et ils pensent qu'ils sont bien guidés !} [ Sourate 7 - Verset 30]


Prendre le Diable pour allié, c'est se soumettre à sa volonté et céder à ses insufflations et susurrements. Prendre Allah pour allié, c'est se soumettre à Lui et se conformer à Ses prescriptions et recommandations.

Le coeur est un réceptacle avec plusieurs issues vulnérables. Combattre le Diable consiste à lui fermer toutes les issues par lesquelles il peut pénétrer. Ghazâlî dit :

« Sache que l'exemple du coeur est celui d'une tente qui a plusieurs issues. Les états lui proviennent de chaque issue comme une cible vers laquelle arrivent les flèches de tous côtés, ou comme un lac vers lequel coulent plusieurs rivières différentes, c'est aussi l'exemple d'un miroir sur lequel s'imprègnent, sans interruption, toutes les images qui passent devant lui.

Le coeur est atteint par 2 voies ; une voie extérieure qui sont les 5 sens ; la deuxième est intérieure, elle résulte de l'impact laissé par les voies extérieures, ainsi que par les maladies intérieures du cœur telles que l'avidité (shahwa), la colère (ghadhab), les passions (hawâ)... Ces sentiments laissent sur le coeur une empreinte selon laquelle il réagit immédiatement. La plus subtile de ces empreintes est la pensée furtive (khâtira) : c'est une idée ou image mémorisée qui passe furtivement par le coeur.

C'est ce genre de pensée qui stimule les volontés par un certain processus. En effet, le début de l'acte est une pensée subtile et furtive qui stimule l'aspiration, (Raghba) elle-même stimule la décision (`azm) qui à son tour stimule l'intention (niya) avant l'exécution de l'acte.

Les pensées furtives sont de deux sortes : des pensées qui suscitent le mal et qui peuvent conduire au châtiment dans l'au-delà.

Ce sont les insufflations (waswasa) qui s'opèrent par le Diable qui les enjolive et les embellit. L'autre forme de pensées furtives sont les pensées qui suscitent le bien et tout acte utile dans l'au-delà : c'est l'inspiration (ilhâm) qui s'opère par l'ange attribué par Allah à chaque être humain. Ainsi le coeur est en interaction permanente entre les insufflations du Diable et les inspirations de l'ange.

Le Prophète a dit :

« Le coeur du croyant est entre deux doigts parmis ceux du Miséricordieux. » [ Rapporté par Muslim ]

Et dans un autre hadîth, le Prophète dit :

« Deux susurrements surgissent dans le coeur ; un premier venant de l'ange suscitant le bien et la volonté de croire à la vérité, que celui qui la ressent, sache que cela provient d'Allah , qu'il Le loue ; et un deuxième venant de l'ennemi (Satan) suscitant le mal et la volonté de renier la vérité et de détourner du bien, que celui qui ressent cela, cherche secours auprès d'Allah contre Satan le maudit. » [ Rapporté par Tirmidhî, hadîth assez authentique (hassan) ]

Pour al-Hassan ibn 'Ali :

« Il n'y a que deux préoccupations majeures (hamm) dans le coeur ; une provenant d'Allah , l'autre provenant de l'ennemi ; que la Miséricorde d'Allah soit sur celui qui vérifie les préoccupations de son coeur, si elle est d'Allah, il l'exécute, et si elle est de l'ennemi, il la combat. »

Tant que le coeur est plein de passion pour l'éphémère et les illusions, il penche et s'ouvre aux susurrements et aux insufflations du Diable. Si, au contraire, il combat l'avidité, les passions, et adopte des comportements s'approchant de ceux des anges, ces derniers peuvent alors s'en approcher et lui inspirer le bien.

Le Prophète disait :

« Il n'y a pas un d'entre vous qui n'a pas avec lui un diable. » Ils dirent : « Même toi, ô Messager d'Allah ? » Il répondit : « Même moi, sauf qu'Allah m'a aidé jusqu'à ce qu'il. soit devenu musulman, il ne m'inspire alors que le bien. » [ Rapporté par Muslim ]

Cette interaction entre les anges et les soldats du Diable dans la bataille du coeur est perpétuelle jusqu'à ce que le coeur soit ouvert et acquis à l'un d'entre eux : il s'installe alors et tente de renforcer son emprise définitivement. Purifier le coeur de tout cela consiste à éradiquer les causes de ces maladies et les remplacer par le Vrai, car le coeur ne peut rester vide. Jâbir ibn `Ubayda al`Adawî a dit :

« Je me suis plaint à al-A`lâ ibn Ziyâd des susurrements et des insufflations du Diable que je ressentais dans mon coeur. » Il m'a répondu :

« C'est l'exemple d'une maison par laquelle les voleurs passent, s'ils y trouvent un butin, ils l'attaquent, sinon ils la laissent. »


Donc, tout coeur vide des passions et des penchants pour l'éphémère est immunisé contre les attaques du Diable, c'est le sens du verset qui dit :

{ Sur Mes serviteurs, tu n'auras aucune autorité, excepté sur celui qui te suivra parmi les dévoyés.} [ Sourate 15 - Verset 43 ]

{ Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité ? Et Allah l'égare sciemment et scelle son ouïe et son coeur et étend un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider après Allah ? Ne vous rappelez-vous donc pas ? } [ Sourate 45 - Verset 23 ]

{ Il (Satan) n'a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en leur Seigneur. Il n'a de pouvoir que sur ceux qui le prennent pour allié et qui deviennent associateurs à cause de lui.} [ Sourate 16 - Versets 99-100 ]

Les ruses et les susurrements de Satan n'ont guère de place dans un coeur soumis. C'est le seul chemin qui mène à Allah . À l'opposé, existent les chemins qui mènent à l'Enfer et qui sont bien évidemment nombreux, ce qui a fait dire à juste titre à Ibn Mas'ûd :

« Un jour, le Prophète a dessiné un trait droit et a dit : " C'est le chemin d'Allah " et Il a tracé d'autres traits des deux côtés du premier et a dit : "Ce sont des sentiers, à la tête de chacun d'entre eux, un démon y appelle " ...
Et Il a récité : { Voilà Mon chemin dans sa rectitude, suivez--le donc et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. Voilà ce qu'il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété.} [ Sourate 6 - Verset 153 ] » [ Rapporté par Ahmad et Nissâ'î ].

Les ruses de Satan sont multiples. Il commence d'abord par les sentiments les plus subtiles du coeur pour enjoliver le mal qu'il cache parfois derrière un bien, jusqu'à ce que le serviteur succombe, et par le même processus, il continue jusqu'à le faire tomber dans l'associationnisme (shirk).

Donc, il est de première importance de scruter son coeur à tout instant et de vérifier ses intentions et ses décisions avant d'agir en ayant conscience de l'omniprésence d'Allah (murâqabatu-llah) ; cela consiste à se souvenir du regard permanent d'Allah et contrôler la conformité de nos intentions et de nos actes.

Aussi, après l'acte, faut-il encore scruter son coeur pour savoir si l'acte a été totalement fait pour Lui et conformément à ce qui Lui plaît, après quoi il faut s'auto-critiquer, voire s'auto-juger : c'est al-muhâsaba (se rendre des comptes).

Umar ibn al-Khattâb disait :

« Jugez-vous, vous-même, avant qu'on ne vous juge et pesez vos actes avant qu'on ne les pèse pour vous... »

Le Prophète a dit : « L'exemple du coeur est celui d'une plume dans une terre déserte que les vents font tournoyer de tous côtés. » [ Rapporté par Al Bayhaqî et Tabarânî. ]

Ces changements rapides des états du coeur ne sont perçus que par ceux qui, conscients de la Présence divine, scrutent leurs coeurs et sont attentifs à leurs états intérieurs ; ceci n'est rendu aisé que par la grâce divine accordée à ceux qui se remettent et placent leur confiance en Allah :

{ Celui qui donne, tout en étant pieux et déclare véridique la plus belle récompense, Nous lui facilite-rons la vie au plus grand bonheur. } [ Sourate 92 - Verset 5-7 ]

source : http://www.sajidine.com/spiritualite/coeur/ennemi-conscience.htm


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
 
L ennemi du coeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps
» Solennité du Sacré-Coeur de Jésus et commentaire du jour "Réjouissez-vous avec moi,..."
» au coeur du cerveau de l'autisme TSR
» Chapelet pour préparer la fête du Sacré Coeur de Jésus
» Amende Honorable au Coeur Immaculée de Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An Nisa :: La pudeur-
Sauter vers: