AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les 7 degres spirituels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Les 7 degres spirituels   Sam 28 Oct 2006 - 23:20



Un disciple ayant pris la ferme décision de cheminer vers Allah , demanda à son maître, Tirmidhî, de lui décrire les stations incontournables par lesquelles tout itinérant vers la proximité d'Allah doit passer. Le maître répond à son disciple en lui composant la présente étude. En s'appuyant sur le Coran et la Tradition Prophétique il dresse les premiers chemins qui mènent à la station clef qui est celle du « repentir », une plate forme sans laquelle toute évolution vers les hauteurs spirituelles est compromise.

Une fois la réalité de cette station décrite ainsi que les résultats de sa réalisation, l'auteur enchaîne vers d'autres stations, telles celle de l'ascétisme puis celle du combat de la nafs, de l'amour d'Allah , de la rupture avec les passions, de la crainte révérencielle et finit par la station de la proximité.

Tirmidhî parle de 7 stations (demeures), alors que d'autres auteurs Musulmans ont dénombré neuf stations comme Al-Ghazali . D'autre encore ont dénombré cent demeures comme Al Harawi al Ansâri etc. Mais en réalité ces multitudes de demeures sont des développements de ces 7 demeures principales, comme ces sept demeures sont elles-mêmes un développement de la station (demeure) primordiale que doit emprunter impérativement tout aspirant à la proximité Divine, qui est celle de la soumission à Allah (Islam) religion des prophètes depuis Ibrahim (Abraham)jusqu'à Muhammad - que Dieu Lui accorde la grâce et la paix ainsi qu'a tous ses frères prophètes.

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Les 7 degres spirituels   Dim 29 Oct 2006 - 12:06

La demeure de la repentance / At-tawba - ( 1er degré )

Allah a des serviteurs qu'Il a regardés avec l'Oeil de la miséricorde pour les combler par la repentance (al-tawba) et ouvrir les yeux de leurs coeurs. Ainsi ils se sont représentés la laideur des désobéissances contenues dans leurs poitrines à ce point qu'ils ont pu constater le mauvais traitement qu'ils ont réservé à Allah . C'est ainsi qu'est dévoilée à eux la mauvaise issue qui attend les pécheurs.

Ils ont donc pris la résolution de s'arracher à la désobéissance . Et Allah a renfoncé leur résolution et leur a accordé la réussite. Ainsi, chaque fois qu'ils quittent une désobéissance, ils polissent leur cœurs de l'empreinte de cette sédition et de sa noirceur, ceci conformément à la Parole de l'Envoyé d'Allah :

« Lorsque le serviteur commet un péché un point noir s'imprime dans son cœur.
Puis lorsqu'il se repent et s'arrache (à son péché) son cœur sera poli »


Ensuite, une fois qu'ils se sont rendus maître dans le domaine de la repentance en s'arrachant à tous les péchés auxquels ils s'adonnaient, en rattrapant ce qu'ils ont raté dans les jours passés et en s'améliorant progressivement grâce au déploiement du maximum de leur effort et de leur énergie, à travers la restitution des injustices et leur réparation auprès de leurs victimes, l'évitement de ce qu'ils ont négligé en matière de prescriptions et d'obligations en les reprenant et en les complétant jusqu'à ce qu'ils atteignent un niveau où rien du passé et de ce qu'ils ont commis n'effleure leurs coeurs et ne leur fait penser qu'ils ont outre-passé les droits qu'Allah a prescrits et leur a imposés dans la mesure de leur possible, ceux donc qui ont maîtrisé tout cela, méritent le nom de repentants (al-tâ'ibîn) et celui de gens qui possèdent la crainte révérencielle (al-muttaqîn). Ceci constitue la demeure la plus inférieure de ceux qui aspirent à Allah et qui cheminent vers Lui. Ainsi leurs coeurs deviennent attentifs au commandement divin et au frein (la conscience morale) qui commande leurs coeurs, de sorte qu'ils s'exécutent chaque fois qu'ils reçoivent un ordre et qu'ils obéissent chaque fois qu'ils sont interpellés.

Il s'agit là d'un exhortation de la part d'Allah dans le coeur de chaque croyant. En effet, ceci nous est rapporté par l'Envoyé d'Allah qui est le témoin véridique d'Allah. N'entends-tu pas ce à quoi l'Envoyé d'Allah fait allusion quand le questionneur l'a interrogé sur le bien et le mal et qu'il a répondu en disant : « Le bien c'est ce à quoi le coeur se fie tranquillement et le mal c'est ce qui s'imprime dans ta poitrine et inspire l'hésitation ».

Donc ces repentants se sont purifiés des péchés et ils ont mérité l'amour :

{ Allah aime les repentants qui reviennent sans cesse vers Lui ; Il aime ceux qui se purifient }. [ Sourate 2 - Al Baqarah - La Vache - Verset 222 ]

S'agissant du domaine de la demeure de la repentance, il est illustré par la Parole divine :

{ Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants. Peut-être serez-vous gagnants ? (tufli-hûn) }
[ Sourate 24 - An-Nour - la lumière - Verset 31 ]


Or le falâh (le succès et la réussite) c'est la délivrance et le salut. Ainsi Allah a promis la réussite pour la repentance. Et la réussite représente le besoin du croyant auprès d'Allah. Quant à mon expression du début du livre : «Allah les a regardés avec l’œil de la miséricorde pour les combler par la repentance et ouvrir les yeux de leurs coeurs, elle est illustrée par la Parole divine suivante :

{ Lorsque ceux qui croient en Nos signes viennent à toi, dis leur : Salut sur vous ! Votre Seigneur S'est prescrit à Lui-même la miséricorde. Que celui d'entre vous qui commet le mal par ignorance et qui, ensuite, s'en repent et s'amende sache qu'Allah est Celui qui pardonne et qu'Il est Miséricordieux }
[ Sourate 6 - Al Anam - Les Bestiaux - Verset 54 ]


Il a promis ici le pardon et la miséricorde. Quant à ma description des dispositions de la repentance et du soutien divin aux repentants, elle est attestée par la Parole divine suivante :

{ Il est revenu vers les trois hommes qui étaient restés à l'arrière, si bien que, toute vaste qu'elle fût, la terre leur paraissait exiguë; ils se sentaient à l'étroit; ils pensaient qu'il n'existe aucun refuge contre Allah en dehors de Lui. Il est ensuite revenu vers eux, afin qu'ils reviennent vers Lui. Allah est Celui qui revient sans cesse vers le pécheur repentant; Il est miséricordieux. Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et restez avec ceux qui sont sincères }
[ Sourate 9 - At-Tawba - la Repentance - Versets 118-119 ]


A vrai dire ces 7 demeures (spirituelles) figurent dans le verset du rachat : « Allah sait qu'il y a parmi Ses serviteurs celui dont sa propre âme et tout ce qu'il possède sont constamment devant ses yeux et dont son cœur s'est détourné de son Seigneur, car son âme et son attachement au bas monde ont totalement dominé son cœur. Allah sait également que ce serviteur ne s'en tiendra à Son Ordre que s'Il l'y incite. Car son âme n'a abandonné et négligé le commandement d'Allah que parce qu'elle s'est tournée vers ses désirs et ses plaisirs et qu'elle déteste les quitter lorsque le commandement d'Allah l'exige. Voilà pourquoi Allah l'a incité en instituant pour elle le Paradis comme un prix et une compensation de l'abandon de son désir pour qu'elle comprennent bien qu'il y a une certaine disparité entre les deux plaisirs et les deux désirs, de sorte que ce serviteur se laisse conduire vers l'Ordre d'Allah dans l'espoir d'obtenir ce plaisir permanent et ce désir incessant. Donc Allah a acheté aux croyants leurs personnes et leurs biens en leur proposant un échange. Ensuite Il a dit :

{ Qui donc tient son engagement mieux qu'Allah ? }
[ Sourate 9 - At-Tawba - la Repentance - Verset 111 ]


Il a beaucoup insisté Lui-même sur cela pour qu'ils se rassurent et fassent preuve de piété. Car il s'agit de ceux qui se rassurent et font preuve de piété. Car il s'agit d'une exigence de ces âmes rachetées. Et comme le règlement du prix implique un petit de loi de Lui l'évocation de la fidélité de Son engagement le confirme auprès d'eux. Ensuite Il a dit : « Réjouissez-vous de votre échange » par lequel Allah réconforte leurs âmes afin qu'ils ne conçoivent plus de regret pour avoir abandonné un désir inférieur et un souhait vil qu'ils ont troqué avec leur Seigneur contre le Paradis sublime et cher en raison de la faiblesse des âmes et de la domination de l'ignorance chez elles et parce qu'Allah veut leur accorder la réussite. Ensuite Allah a indiqué la nature de cette opération d'achat et de vente en disant : « Ils combattent dans le chemin d'Allah ». Il faut savoir que tous les actes d'obéissance sont accomplis pour Allah et dans Son chemin. Donc ils combattent intérieurement leurs désirs et leurs passions comme ils combattent leurs ennemis de l'extérieur en tirant, en piquant, en frappant, en menant la guerre et en se retranchant pour tuer et se faire tuer.

Le combat intérieur signifie qu'ils tuent leurs désirs grâce aux exercices spirituels et au sevrage par rapport aux plaisirs. Et Allah les comble en tuant tout cela en eux.

Ensuite Il a dit :

« Voilà le succès éclatant ». Ils ont gagné le grandiose salaire auprès d'Allah

Ensuite Il les a décrits en disant : « Ceux qui se repentent » (al-tâ'ibûn). Ils ont mérité le qualificatif d'al-tawba (la repentance) grâce à leur résolution.

« Ceux qui adorent » (al-`abidun) . Ils ont mérité le qualificatif d'al-`ibâdât (l'adoration) lorsqu'ils ont quitté la servitude de l'âme en abandonnant les désirs.

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Les 7 degres spirituels   Dim 29 Oct 2006 - 12:06

« Ceux qui louent » (al-hâmidûn) . Ils ont mérité le qualificatif d'al-hamd (la louange) lorsque leurs coeurs se sont débarrassés des chaînes de l'âme et se sont illuminés au point de pouvoir voir le bon traitement d'Allah à leur égard. Il L'ont ainsi aimé.

« Ceux qui s'adonnent aux pérégrinations » (al-sa'ihûn). Ils ont mérité le qualificatif d'al-siyâha (Pérégrination) en raison de ce qu'Allah leur a dévoilé des trésors cachés du royaume céleste, ce qui a amené leurs coeurs à pérégriner à travers les sentiers des pieux et leurs esprits à voguer dans les hauteurs sublimes.

« Ceux qui s'inclinent ; ceux qui se prosternent » . Ils ont mérité les qualificatifs d'al-rukû (inclinaison) et du sujûd (prosternation). Et lorsqu'ils sont arrivés devant le seuil de leur Roi, ils se sont débarrassés de la frayeur et de la sensation de l'honneur. Leurs membres se sont recueillis et leurs âmes furent soumises grâce à ce qu'elles ont obtenu et devinrent satisfaites grâce aux états spirituels qu'elles ont acquis.

« Ceux qui ordonnent ce qui est convenable ; ceux qui interdisent ce qui est blâmable » . Ce sont les partisans d'Allah et Ses auxiliaires. Comme Il l'ont aimé, ils furent jaloux pour Lui sur Sa terre . Il n'ont pu se retenir de changer ce qui est blâmable par esprit partisan pour Lui, et ils ont ordonné ce qui est convenable par sincérité et amour pour Lui.

« Ceux qui observent les lois d'Allah » . Ils ont accédé auprès de Lui au moment de l'ouverture de la porte et de l'enlèvement du voile. Aussi, Il les a maintenus dans le sillage de Ses commandements.

Ensuite Il a dit :

{ Annonce la bonne nouvelle aux croyants } qui, lorsqu'Il s'est manifesté à leurs coeurs et qu'ils ont contemplé l'ampleur de Sa toute Puissance, ont retrouvé la familiarité dans Sa proximité et la sérénité en Sa présence ; leurs membres et leurs cœurs se sont calmés devant ce qu'Il a auprès de Lui.

On a dit : Annonce la bonne nouvelle de quoi ?

Il a dit dans l'autre verset :

{ Annonce aux croyants la bonne nouvelle d'une grande grâce d'Allah }
[ Sourate 33 - Al Ahzab - Les Coalisés - Verset 47 ]


On s'est demandé : Qui sont ces croyants ?

A vrai dire, ces derniers constituent une catégorie autre que celle des croyants mentionnés dans les versets qui nous occupent. Il s'agit de croyants qui ne font pas partie de ceux qui ont traité avec Allah - qu'Il soit exalté et magnifié - en matière d'achat et de vente comme des malhonnêtes car ils ne Lui ont pas offert leurs âmes pour qu'Il les leur achète avec un prix très avantageux . Ce sont des croyants qui, une fois qu'ils ont connu Allah leurs coeurs se sont envolés vers Lui en s'y jetant corps et âmes, sans avoir le moindre souci pour leurs petites personnes et en tendant leurs mains vers Allah - que Son Nom soit béni. Une fois qu'ils ont su qu'ils sont des serviteurs et qu'Il est leur Seigneur, leur Créateur, leur Concepteur, Leur Dieu, et Leur Maître. Quel Excellent Maître et Quel Excellent Défenseur !

Si tu désires voir la qualité du croyant, regarde l'ami (al-khalîl) Ibrâhîm (Abraham) d'Allah . En effet Allah - que Son Nom soit béni - lui a dit : { Soumets-toi ? Il répondit: Je me soumets au Seigneur des mondes ! } [ Sourate 2 - Al Baqarah - la Vache - Verset 131 ] , sans attendre aucune compensation. Ensuite, la sincérité de la soumission a exigé de lui l'affrontement du Feu brûlant, il a été égal à lui-même sans se tourner vers son âme. Il a dit seulement : « Allah me suffit ». En effet, Allah l'a éprouvé par la confrontation avec Jibril - que la Paix soit sur lui -

Au moment où on l'allait le jeter dans le Feu, alors qu'il était dans les airs, Jibril lui dit: « O Ibrâhîm ! As-tu besoin de quelque chose ? » Il répondit : « De toi, non ! Allah me suffit ». Car s'il comptait sur autre qu'Allah, il ne pouvait avoir l'assurance de voir sa situation changer au moment où il croisa l'archange, alors qu'il était lancé dans les airs en direction du feu.

Voilà sa fidélité qu'atteste sa parole : « Je me soumets ». Ensuite Allah l'a éprouvé par l'immolation du fruit de ses entrailles et la chair et de sa chair. Or s'il avait eu un quelconque penchant ou faiblesses devant le nafs, il n'aurait pas pu assumer une telle terrible épreuve. Car il était comme Allah - qu'Il soit exalté et magnifié - l'a décrit :

{ Après que tous deux se furent soumis, et qu Abraham eut jeté son fils, le front à terre,
Nous l'appelâmes : Ô Abraham ! tu as cru en cette vision et tu l'as réalisée }
[ Sourate 37 - As-Saffat - Les Rangées - Versets 103-105 ]


Dans ces versets, Allah indique qu'il s'est soumis, c'est-à-dire qu'il a réalisé fidèlement son islam qui est la soumission de l'âme.

Ensuite Allah a dit : { C'était là, certes, l'épreuve éclatante } [ Sourate 37 - Verset 106 ] . C'était là une manifestation éclatante, qui né de cette épreuve. C'est-à-dire que la soumission d'Ibrâhîm à son Seigneur résultat de sa Foi était jusque-là un secret enfoui dans son cœur. Aussi, Le Seigneur a voulu le révéler à travers ce qu'Il lui a ordonné de faire pour qu'il se manifeste dans Mes Cieux et chez Mes Créatures et atteigne ainsi les confins de la terre. Il dit alors : { Allah a pris Abraham pour ami } [ Sourate 4 - Verset 125 ] en lui disant : O Mon ami ! Tu as adopté devant Moi une attitude par laquelle Je Me suis imposé l'amitié envers toi ; Il nous a ainsi conté son histoire dans Sa Révélation. Puis Il dit :

{ Paix sur Abraham ! C'est ainsi que Nous récompensons ceux qui font le bien.
Il (Abraham) était au nombre de Nos serviteurs croyants }
[ Sourate 37 - As-Saffat - Les Rangées - Versets 109 - 111 ]


Au terme de sa longue description, Allah l'a loué en indiquant qu'il fait partie des croyants.

Revenons maintenant à ce que nous disions sur le chapitre de la repentance pour évoquer les traditions prophétiques à ce sujet: Sâlih ibn Muhammad rapporte, d'après al-Qâsim ibn Abdullah al-`Umarî, d'après Sahl ibn Abi Sâlih, d'après son père, d'après al-Qa'qâ` ibn Hakîm, d'après Abu Hurayra que l'Envoyé d'Allah - qu'Allah lui accorde la Grâce et la Paix - a dit :

« Lorsque le serviteur commet un péché, un point noir s'imprime dans son coeur. S'il récidive, un autre point s'y imprime. Puis lorsqu'il se repent et s'arrache (à son péché) son coeur sera poli. Ensuite il a récité les deux versets suivants :

{ Ô Non ! Leurs coeurs ont été noircis par ce qu'ils ont accompli. Non ! Ils seront,
ce jour-là voilés par rapport à leur Seigneur }
[ Sourate 83 - Al-Mutaffifune - Les fraudeurs - Versets 14 et 15 ]


En somme, tant que le serviteur persiste dans son péché, la noirceur enveloppe son coeur car il s'agit des ténèbres occasionnées par le péché. Ceci parce que le serviteur, en prenant une résolution avec son coeur, une fumée surgit du champs du désir et gagne sa poitrine.

Celle-ci devient semblable à une pièce où il y a une lampe allumée et de la fumée ou de la poussière.

Son oeil aura du mal à distinguer ce qui se reflète sur le mur non voilé. Il en va de même de la poitrine, lorsqu'elle est enveloppée de fumée. Elle reste illuminée par une lumière d'Allah provenant du coeur pendant que l’oeil du coeur regarde à travers cette lumière pour se représenter ce qui se trame dans la poitrine.
Si le serviteur mentionne Allah et l'invoque, la poitrine s'illumine par la lumière du coeur et devient comme une pièce dotée d'une lucarne qui s'est ouverte pour recevoir les rayons du soleil. En effet cette pièce, devient inondée de la lumière du soleil. Mais si quelque chose surgit dans cette pièce, elle produit une ombre qui se reflète sur le mur. Il en va de même lorsque quelque chose d'autre que la mention d'Allah gagne la poitrine : L'oeil du coeur la perçoit comme une ombre de cette chose.

S'il s'agit de l'évocation de la Vie Future, c'est une ombre et s'il s'agit d'une évocation des cho-ses du bas monde et des désirs de l'âme, c'est de la fumée.

Si les membres entrent en action, les ténèbres deviennent envahissants. La lumière s'enferme dans le cœur et la poitrine devient comme une pièce où il y a une trompe enfermée dans une boite hermétique. Ce serviteur devient alors totalement voilé par rapport à Allah .

Car de même que le mécréant deviendra demain totalement voilé par rapport à Allah de même le coeur du croyant, obstiné à commettre les péchés, devient voilé par rapport à Allah .

De même que le mécréant deviendra demain (selon la description coranique) :

{ puis ils tomberont dans la Fournaise }
[ Sourate 83 - Al-Mutaffifune - Les fraudeurs - Verset 16 ]


De même celui qui est obstiné (à commettre les péchés) , lorsque son coeur devient voilé par rapport à Allah tombera dans son propre enfer, à savoir ses désirs qui le brûleront.

Ainsi, le croyant ne sera pas voilé par rapport à Allah au Jour de la Résurrection. De même s'il s'arrache au bas monde, son coeur devient poli et illuminé. La lumière qui surgit de son coeur irradie sa poitrine et il n'en sera pas voilé par rapport à son cœur. Il connaîtra la situation décrite dans le hadîth : « Adore Allah comme si tu le vois et même si tu ne le vois pas.. ». En effet, il ne Le voyais pas effectivement, mais à force de Le contempler avec le coeur dans le respect, la vénération et la crainte révérencielle, il devient comme s'il Le voyait.

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Les 7 degres spirituels   Dim 29 Oct 2006 - 12:19

La demeure de l'ascèse et du renoncement au bas monde / Al zuhd fi al dunya - ( 2eme degré )

Allah a des serviteurs qui ont dépassé ce premier Seuil (de la repentance) pour passer à l'ascèse et au renoncement au bas monde, tellement leurs coeurs ont été illuminés par la purification des péchés.

Ayant scruté le fin fond du bas monde avec l'oeil de leur coeur, ils se sont attaqués à son caractère vil, à ses défauts, à ses labyrinthes effrayants, aux profondeurs des ramifications de ses vallées, en constatant qu'il constitue des pièges de Satan au moyen desquels il rattrape le fils d'Adam - que le Paix soit sur lui - et par lesquels il parvient jusqu'aux sources de ses appétits. Ils furent donc du bas-monde dégoûtés, abominant son évocation, évitant ses moyens et fuyant son contact pour mieux se conformer à leur Roi, Le Maître Noble. Non seulement il ne l'évoquent pas et ne cherchent pas à le blâmer et à le dénigrer, mais ils l'ont rendu oublié, abandonné et méprisé.

Aucun de ceux qui connaissent son état (celui du bas monde) ne l'a évoqué pour le dénigrer sans se retourner contre son âme pour lui reprocher son évocation lorsqu'il y a constaté les déficiences et les faiblesses au point de s'être rabaissé du degré de la mention du Miséricordieux vers celui de l'évocation d'une chose futile et inutile qui représente moins que rien auprès de son Seigneur. C'est parce que ces gens ont vu que leur roi l'avait soustrait à Ses amis, Ses préférés et Ses élus parmi les Messagers et les Prophètes sans leur en accorder que le nécessaire pour faire face à une faim ou se couvrir d'une nudité, et qu'Il l'avait déployé pour Ses ennemis en leur permettant d'y puiser à fond, parce qu'Il ne le voulait pas pour Ses amis et Ses élus comme demeure et lieu de séjour et de fixation et Il n'aime pas qu'ils le regardent avec l'oeil de l'admiration et de l'amour.

Allah - qu'Il soit exalté et magnifié - a dit à Muhammad - qu'Allah lui accorde la Grâce et la Paix - :

{ Et ne tends point tes yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains groupes d'entre eux, comme décor de la vie présente, afin de les éprouver par cela. Ce qu'Allah fournit (au Paradis) est meilleur et plus durable.} [ Sourate 20 - Tâ-Hâ - Verset 131 ]

Les Traditions nous rapportent à ce sujet qu'un jour après la révélation de ce verset, le Prophète passa près d'un troupeau de chamelles très grasses. Il se voilà avec son manteau en couvrant un oeil et en laissant l'autre libre pour pouvoir avancer. Puis il récita le verset précèdent : « Et ne tends point tes yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire... ». De même, le Prophète a dit dans un autre hadîth :

« Le bas monde est une prison pour le croyant et un Paradis pour le mécréant ».

C'est dire que le désir insatiable du prisonnier, c'est de sortir de sa prison.

Allah a fait du bas monde une demeure de jeu, de divertissement, de leurre, de vaine parure, de lutte de vanité entre les hommes et de rivalité dans l'abondance des richesses et des enfants. Puis Il nous a mis en garde en disant :

{ que la vie de ce monde ne vous leurre pas }
[ Sourate 31 - Luqman - Verset 33 ]


Allah - qu'Il soit béni et exalté - a dit également :

{ Nous assignons cette demeure dernière à ceux qui, sur la terre,
ne veulent être ni altiers, ni corrupteurs. La fin appartient à ceux qui craignent Allah }
[ Sourate 28 - Al Qasas - Le récit - Verset 83 ]


Il a dit aussi :

{ Nous avons embelli ce qui se trouve su la terre pour voir
quel est celui d'entre eux qui agit le mieux }
[ Sourate 18 - Al Kahf - La Caverne - Verset 7 ]


Il a dit encore :

{ L'amour des biens convoités est présenté aux hommes sous des apparences belles et trompeuses; tels sont les femmes, les enfants, les lourds amoncellements d'or et d'argent, les chevaux racés, le bétail, les terres cultivées : C'est là une jouissance éphémère de la vie de ce monde, mais le meilleur lieu de retour sera auprès d'Allah } [Sourate 3 - Al Imran - la famille d'Imran - Verset 14]

Il a dit également :

{ Si les hommes ne devaient pas constituer une seule communauté, Nous aurions établi, pour les maisons de ceux qui ne croient pas au Miséricordieux, des terrasses d'argent avec des escaliers pour y accéder. Nous aurions placé, dans leurs maisons, des portes, des lits de repos sur lesquels ils s'accouderaient et maint ornement. Mais tout cela n'est que jouissance éphémère de la vie de ce monde } [ Sourate 43 - Azzukhruf - L'ornement - Versets 33 à 35 ]

Il a dit encore :

{ Pensent-ils qu'en leur accordant des biens et des enfants, Nous stimulons leur zèle pour le bien ? Au contraire, ils n'en ont pas conscience } [ Sourate 23 - al Muminoun - les croyants - Versets 55-56]

De même Allah - qu'Il soit exalté et magnifié - a dit dans ce qu'on a rapporté sur Lui dans le récit de Moussa :

« Je les (c'est-à-dire les saints) défend du bas monde comme le berger attentif éloigne ses chameaux de la gale dans les endroits où ils baraquent. Et je leur fait éviter ses plaisirs et ses attraits comme le berger fait éviter à ses brebis les pâturages dangereux car je veux ainsi purifier leurs cœurs et leurs peaux ».

Pour ce qui est de la mention et du renoncement au bas monde, elle est évoquée dans Sa Parole - qu'Il soit exalté et magnifié - :

{ L'amour des biens convoités est présenté aux hommes sous des apparences belles et trompeuses; tels sont les femmes, les enfants, les lourds amon-cellements d'or et d'argent, les chevaux racés, le bétail, les terres cultivées : C'est là une jouissance éphémère de la vie de ce monde, mais le meilleur lieu de retour sera auprès d'Allah. Dis vous annoncerais-je une chose meilleure pour vous que tout cela ? }
[ Sourate 3 - Al Imran - la famille d'Imran - Versets 14-15 ]


Puis Il a décrit les jardins du Paradis et leur séjour éternel ainsi que les épouses pures et la satisfaction d'Allah pour les avoir fait renoncer au bas monde et l'avoir amoindri à leurs yeux.

Du reste, Allah - qu'Il soit exalté et magnifié - a dit dans un autre verset :

{ Tout ce qui vous a été donné n est que jouissance éphémère et vaine parure de la vie de ce monde. Ce qui se trouve auprès d'Allah est meilleur et plus durable. Ne Le comprenez-vous pas ? } [Sourate 28 - Al Qasas - Le récit - Verset 60 ]

Allah - que Son Nom soit béni - a dit également :

{ Ce qui se trouve auprès de vous s'épuise ; Ce qui se trouve auprès d'Allah, demeure. Oui, Nous donnerons leur récompense à ceux qui auront été constants, en fonction de leurs meilleures actions} [ Sourate 16 - An-Nahl - les abeilles - Verset 96 ]

c'est-à-dire ils ont enduré l'éphémère. Aussi, Il les récompense par ce qui demeure, en les rétribuant selon leurs meilleures actions. Il a dit encore :

{ Nous avons suscité des chefs pris parmi eux. Il les dirigeraient sur notre Ordre, quand ils étaient constants et qu'ils croyaient fermement à Nos Signes } [ Sourate 32 - verset 24 ]

Ainsi, grâce à la patience d'endurer le bas monde, ils ont atteint les hautes responsabilités, celles d'assumer les charges de la religion et en être les dépositaires pour les créatures, sans compter la grande récompense dans la Vie Future. S'agissant des Traditions, Abdullâh ibn Abî Ziyâd rapporte d'après Sayyâr ibn Sulaymân, d'après Abdullâh ibn Sâmit, d'après al-Hassan al-Basari, d'après Salmân - qu'Allah soit satisfait d'eux - qui a dit : « L'Envoyé d'Allah nous a fait tenir un engagement en disant :

« Que ce que chacun de vous tire du bas monde soit comme les provisions d'un cavalier qui a voulu accomplir un long voyage : Il fait une première halte, mange et donne du fourrage à sa monture avant de reprendre la route et d'observer une deuxième halte pour manger et donner du fourrage à sa monture, puis il reprend la route avant d'effectuer une autre halte pour se restaurer et donner à manger à sa monture jusqu'à ce qu'il couvre son voyage et épuise ses provisions »

De même Sâlih ibn Muhammad rapporte d'après Abdul Jabbâr ibn al-`Alâ, d'après Sufyân ibn Ismâ'îl ibn Abî Khâlid, d'après Qays ibn Abî Hâzim, d'après al-Mustawrid, le frère des Banû Fihr qui a entendu l'Envoyé d'Allah dire ceci :

« Le bas monde n'est, par rapport à la vie future, que comme un homme qui a plongé son doigt dans le fleuve pour voir ce qu'il va lui ramener »

Abulrabî` al-Ayyâdi rapporte d'après Ishâk ibn Najîh, d'après Abû Hârûn al-`Abdî, d'après Abû Sa'îd al-Khudrî qui a dit ceci :

« O Envoyé d'Allah ! Ne veux-tu pas que nous construisions pour toi une habitation en dur?

Il a dit : Non. Il me suffit d'avoir une cabane comme celle de Moussa avec des palmes et des feuilles pennées. Car le terme de la vie est plus proche que cela. Sachez que je n'étais pas créé pour le bas monde et il n'a pas été créé pour moi. Ce qu'il y a c'est qu'on a hissé pour moi un drapeau pour lequel je me prépare aujourd'hui à gagner la course de demain ».

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Les 7 degres spirituels   Dim 29 Oct 2006 - 12:46

La demeure de l'hostilité contre l'âme / 'Adâwatu al nafs ( 3eme degré )

Allah a des serviteurs qui ont surmonté cet obstacle après avoir pris leur âme en hostilité pour Allah et après avoir pris Allah Lui-même comme Témoin de leur mépris pour elle. Ils ont juré par la gloire de leur Roi qu'ils ne seront jamais en paix avec elle dans le bas monde jusqu'à ce qu'ils se présenteront devant Le Tout-Puissant au jour du grand rassemblement, tout en lui manifestant leur hostilité et leur mépris pour l'amour d'Allah . Ceci parce qu'ils ont maîtrisé la connaissance qu'ils ont eu sur d'elle. Ils se sont attaqués à ses labyrinthes intérieurs et ont adopté des moyens appropriés pour fuir ses ruses et ses subterfuges. C'est ainsi qu'ils ont percé ses tromperies, ses machinations et sa passion pour tout ce qui est blâmé et banni par Allah . Ils ont découvert que l'âme est le réceptacle de tous les maux et qu'elle est la cause de tout qui s'interpose entre eux et leur Seigneur.

C'est que l'âme ne possède ni le caractère d'être paisible, ni la pudeur, ni la vénérabilité, ni la sérénité. Comme la bête, elle ne relève pas la tête avant d'avoir assouvi son appétit et satisfait son besoin dans le bas monde. Devenue comme l'animal, elle est blâmée dans le Livre d'Allah , parce qu'elle est considérée comme la source de tous les avilissements et réputée comme instigatrice du mal. Aussi ces serviteurs ont reçu l'ordre de la combattre et la recommandation de la dompter. Ils ont engagé toute leur énergie pour la dresser et parvenir ainsi à briser sa nocivité, à rendre sa mort praticable, à l'abandonner à son affliction et à l'acculer à la soumission. Ainsi les coeurs de ces serviteurs sont devenus à l'abri de la soumission au commandement de l'âme et à ses exigences et l'âme fut ainsi privée de son diktat sur eux. De même le coeur s'est installé comme un roi sur son trône secondé de l'esprit vital en tant qu'interprète et la raison élevée au rang de vizir.

Dès lors il dispose souverainement du pouvoir d'ordonner et d'interdire. C'est alors que le coeur confie à l'esprit vital le soin de veiller et de surveiller en tant que berger et à la raison de régir et de réglementer en tant qu'intendant général alors qu'auparavant l'âme (nafs) était dans ce domaine un roi qui a asservi le coeur. C'est ainsi par la grâce d'Allah envers son serviteur elle est maintenant dépouillée de ce royaume, reléguée dans à sa véritable position, inférieure, dépitée et bannie. Sauvés de ses fléaux, ces serviteurs ont pu sortir sains et saufs de ses calamités en lui imposant la parure de l'humiliation et en gagnant du même coup l'amour d'Allah , leur Maître et leur Roi. Mais ils n'ont pu triompher que parce qu'Allah S'est imposé leur amour.

On nous a rapporté, parmi les Traditions en la matière, qu'Allah - que Son Nom soit béni - a dit :

{ O Dâwûd (David) ! Prends ton âme en hostilité et apporte Moi
ton affection en lui manifestant ton animosité }.


On nous a rapporté également que `Îssâ (Jésus) - fils de Mariam (Marie) - qu'Allah lui accorde la Grâce et la Paix - a dit:

{ Privez votre âme de nourriture, de boisson et de vêtements et peut être que vos coeurs
verront Allah qu'Il soit exalté et magnifié ! }


On nous a rapporté aussi que l'Envoyé d'Allah a dit :

« Ton amour pour la chose rend aveugle et sourd ».

C'est ce qui nous a été rapporté par Yahyâ al-Hamâm d'après ibn Sharîk, d'après Abu Bakr ibn Abî Maryam d'après Khâlid ibn Muhammad, d'après Bilâl ibn Abî al-Dardâ', d'après son père qui a entendu l'Envoyé d'Allah le dire. C'est dire que le bas monde est à l'opposé de la vie future. Ainsi celui qui aime le bas monde, son amour le rend aveugle et sourd par rapport à ce bas monde. De même l'âme est à l'antipode de son Seigneur et elle demande qu'on lui obéisse. Ainsi celui qui aime l'âme, son amour l'aveugle et le rend sourd par rapport à Allah ; et celui qui aime Allah , son amour l'aveugle et le rend sourd par rapport à l'âme.

En effet, nous avons trouvé que c'est là la balance des créatures avec laquelle elles soupèsent et évaluent leurs degrés. En somme, celui qui aime l'âme, désespère du dévoilement de la réalité ultime et de l'accès auprès d'Allah parce qu'il est Son ennemi. C'est que celui qui se tourne vers l'ennemi se détourne d'Allah , contrairement à Celui qui aime Allah , éloigne son esprit loin de l'âme pour ne se tourner que vers Allah .

S'agissant de ce qu'Allah a évoqué à propos de cette troisième demeure qui se rapporte à l'hostilité envers l'âme, Allah nous a révélé dans Son Livre :

{ L'âme en vérité est instigatrice du mal sauf si Allah la préserve pur Sa miséricorde } [ Sourate 12 - Verset 53 ].

La prendre en miséricorde signifie ici la dominer et faire disparaître ses désirs en l'intimidant. D'ailleurs, nous n'avons pas trouvé dans la Révélation la mention d'une seule mauvaise qualité blâmable sans qu'elle soit attribuée à l'âme.

Allah dit également :

{ C'est plutôt votre âme qui vous a suggéré quelque mauvais coup ! }
[ Sourate 12 - Verset 83 ]


De même Allah a dit par la bouche du Samaritain (al-Sâmirri) :

{ Je l'ai fait selon ce que mon âme m'a suggéré }
[ Sourate 20 - Verset 96 ]


Il a dit aussi :

{ Son âme l'incita à tuer son frère }
[ Sourate 5 - Verset 30 ]


D'ailleurs il y a beaucoup de versets du Coran qui indiquent que l'âme est l'abri de tous les maux. Allah a dit également :

{ Et qui a interdit à son âme de sombrer dans la passion }
[ Sourate 79 - Verset 40 ]


Il a dit encore :

{ Ne suit pas la passion, car elle te perdrait hors du chemin d'Allah }
[ Sourate 38 - Verset 26 ]


S'agissant de ce qui est transmis par les Traditions, Omar ibn Abî Omar nous a rapporté d'après Yahya ibn Bakîr al-Misrî, d'après al-Layth ibn Safd, d'après Khalid ibn Yazîd d'après Sa'îd ibn Abî Hilâl, d'après Mâlik al-Ash'ak que l'Envoyé d'Allah a dit :

« Ton ennemi, ce n'est pas celui qui, parce qu'il te tue, Allah te fait, à cause de lui « ou grâce à lui ! », entrer au Paradis et si tu le tues, ce sera une lumière pour toi, car ton pire ennemi, c'est ton âme qui est en toi, puis c'est ton fils issu de ta chair, ta femme qui vit dans ton intimité et ceux qui sont sous ton pouvoir »

De même Muhammad ibn Ismâ'îl ibn Sumra al-Ahmar nous a rapporté, d'après Ibrâhîm ibn `Uyayna, d'après Abû al-Sabâh, d'après Abû Nassîr qu'Abû Bakr al-Siddîq a dit :

" A celui qui méprise son âme pour Allah - qu'Il soit exalté - Allah le rassurera contre Son mépris au jour de la Résurrection. Du reste, Allah nous a fait état dans Sa Révélation du mépris de Ses ennemis en disant :

{ A ceux qui n'auront pas cru, il sera crié: le mépris d'Allah pour vous est plus grand que votre mépris pour vous-mêmes, attendu que vous persistiez quand on nous appelait à la Foi ! } [ Sourate 40 - Verset 10 ]

Il nous a ainsi informé qu'ils ont méprisé leurs âmes dans la vie future lorsqu'ils ont su et que le voile s'était levé entièrement pour qu'ils connaissent vraiment leurs âmes et tout leur aveuglement. Aussi, ce mépris de leur part devint inutile et le mépris d'Allah pour eux, fut plus grand que leur propre mépris pour eux-mêmes.

Ainsi, celui qui, parmi les croyants, connaît ici bas son âme, et pourquoi le voile se lève entièrement sur sa mauvaise conduite, il méprise son âme en voyant qu'elle a été appelée à la Foi qui représente sa sérénité devant son Seigneur et à sa perfection mais qu'elle s'est refusée et qu'elle a retrouvé la sérénité et la tranquillité dans ce qui en est inférieur. Voilà pourquoi ce croyant a méprisé son âme en Allah et pour Allah qui l'a rétribué de ce fait en le rassurant contre Son mépris.

Il existe, d'ailleurs, beaucoup de hadith sur l'abandon des désirs et la nécessité d'imposer des exercices spirituels à l'âme pour mieux la dompter, que j'ai omis de mentionner en détail parce qu'ils sont amplement connus et bien attestés par les Traditions.

C'est le cas de cette parole de Issa (Jésus) :

« Imposez à votre âme la faim, la soif et la nudité, peut être vos coeurs verront-ils Allah ! »

C'est le cas aussi de cette parole adressée un jour par l'Envoyé d'Allah à Ses compagnons :

« Que dites-vous d'un compagnon à vous qui, si vous l'honoriez, le rassasiez, l'abreuviez et le couvriez, vous conduirait à la pire des issues par contre si vous l'humiliez, l'affamiez, l'assoiffiez et le mettiez à nu, il vous conduirait à la meilleures des issues ?

Les gens présents ont dit : Ô Envoyé d'Allah ! C'est le pire des compagnons sur terre !

Le Prophète leur dit alors : Par celui qui détient le sort de mon âme ! Ce sont vos âmes qui sont en vous ! » [ Ce hadith nous a été rapporté par Muhammad ibn Sahl, d'après Omar ibn Mansûr al-Qaysî, d'après Abdulwâhid ibn Yazîd, d'après Yazîd, d'après al-Hassan qui le fait remonter à l'Envoyé d'Allah ].

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
renaissance



Nombre de messages : 448
Age : 34
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Les 7 degres spirituels   Lun 30 Oct 2006 - 15:57

:salam8: :warama: :wabarak:
Barakalah wa fiki pour ce texte oukhty!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Les 7 degres spirituels   Lun 30 Oct 2006 - 22:10



j ai pas fini de vous mettre ls autres degré bientot inchallah

bisous


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 7 degres spirituels   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 7 degres spirituels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messages spirituels - Décembre -
» Les chemins spirituels petite anthologie des plus beaux textes tibétains - Matthieu Ricard
» AUTEURS SPIRITUELS
» Deux Vidéos autour des Exercices Spirituels !
» Messages spirituels - janvier 2009 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An Nisa :: La pudeur-
Sauter vers: