AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La priere du voyageur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: La priere du voyageur   Mer 15 Nov 2006 - 23:31



Questions:

Quelle est la distance à partir de laquelle le voyageur peut raccourcir ses prières ? Est-il préférable pour lui de les combiner plutôt que de les raccourcir ?




Réponses:

Certaines écoles évaluent cette distance à environ 83 kilomètres. D’autres estiment que la distance n’influe pas mais que l’on est voyageur à partir du moment où l’on estime que nous sommes en voyage. Ainsi, même si la distance est inférieure à 80 kilomètres, nous pouvons être voyageur. De même, cette distance peut être supérieure à 100 kilomètres sans pour autant que nous nous considérions comme voyageur.

Ce deuxième avis est celui de Shaykh al-islaam Ibn Taymiyyah, et ce, parce que ni Allah ni le Prophète n’ont défini une distance spécifique à partir de laquelle les prières doivent être raccourcies.

Anas Ibn Maalik a dit:

«Le prophète ,chaque fois qu’il parcourait 3 miles ou Faraasikh (unité de longueur), il avait l’habitude de raccourcir ses prières et priait 2 rak’aats. »
(rapporté par Muslim, le livre de la prière du voyageur, chapitre la prière du voyageur, n°691)


De ce fait, l’avis du Shaykh al-islaam Ibn Taymiyyah est le plus proche de ce qui est correct. Aussi, il n’y a pas de mal, même s’il y a divergence sur le statut de voyageur, à ce qu’une personne choisisse d’adhérer au premier avis: aucun consensus n’a été établi à ce jour. Donc, il n’y a pas de problème incha’allah. Tant que le concept de voyageur n’aura pas été clairement défini, il nous faut agir selon l’avis qui nous semble le plus correct.

Pour la question : Est-il possible de combiner les prières lorsqu’il est permis de les raccourcir ? Nous répondons : « Combiner les prières n’est pas associé au fait de les raccourcir mais plutôt à un besoin. » Donc si une personne ressent le besoin de combiner ses prières, qu’elle soit en voyage ou pas, elle le peut. De ce fait, certaines personnes combinent pour cause de pluie, de froid lors des dures journées d’hiver, car il est difficile pour elles de retourner prier à la mosquée. Aussi, il est possible de combiner ses prières si la personne a peur pour sa santé.

Dans le sahih de Muslim, ‘Abdullaah ibn ‘Abaas rapporte :

« Le prophète a combiné ses prières de Dohr avec le Asr, et celle de Maghrib avec le Isha, non pas pour cause de peur ou de pluie. »
(rapporté par Muslim, le livre de la prière du voyageur, chapitre combiner deux prières pour le résident, n°705).



Ils demandèrent : « Pourquoi a-t-il fait cela ? » Il répondit qu’il le fit pour ne causer aucune souffrance à sa communauté afin que certains ne décide pas de quitter le groupe.

Ceci est une condition, lorsqu’une personne ressent une difficulté qui pourrait l’entraîner à quitter le groupe, qui lui permet de combiner ses prières. S’il n’éprouve aucune difficulté, il ne doit pas les combiner. Cependant, voyage est souvent synonyme de difficulté. Il est alors permis au voyageur de combiner ses prières que ce soit pendant son voyage ou lorsqu'il est arrivé à destination. S’il est en cours de voyage, combiner ses prières est préférable. Mais s’il a atteint sa destination, il est préférable pour lui de na pas les combiner.

Il existe une exception lorsqu’une personne arrive à destination dans un lieu où l’assemblée est établie. Il ne peut ni combiner ni raccourcir ses prières. Cependant, s’il a raté l’assemblée, alors il raccourcit sans combiner, à moins qu’il ait le besoin de combiner ses prières.


Shaikh Muhammad bin Saalih al-‘Uthaymeen
Fataawaa Arkaan al-Islaam, Numéro 312
par le frere: Nourdine al jazairi (jazahu Allah khayran)
Equipe alminhadj.com





_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: La priere du voyageur   Mar 26 Déc 2006 - 2:31



L’Imamat du voyageur

Question: Est-il permis au voyageur solitaire de guider les résidents dans la prière? Et que doivent-ils faire quand il raccourcit ses prières ou qu’il les réunit?

Réponse: Si le voyageur est compétent pour guider la prière, il lui est permis de faire l’Imam pour les résidents. Si la prière est une de celles que le voyageur peut raccourcir, et qu’il le fait, alors quand il finit, ils doivent compléter ce qu’il a raccourci.

S’il réunit les prières qu’il a le droit de réunir, ils ne doivent pas les réunir avec lui, car lui seul, pas eux, a le droit de le faire, conformément à la narration authentique qui déclare que quand 'Umar (Radiyal Lahou 'an-um), qu’Allah soit satisfait de lui, a atteint la Mecque, il a prié deux Rak'ahs avec eux et il a dit: "O gens de La Mecque! Compléter votre prière, car nous sommes des voyageurs " (Malik nos. 202 et 203).

Le comité permanent


De la réunion des prières sans les raccourcir

Question: Est-il permis au voyageur de réunir (les prières) sans les raccourcir, ou de les raccourcir sans les réunir?

Réponse: Oui, il lui est permis de le faire, mais raccourcir est meilleur que de les compléter, parce qu’Allah, Le Très Haut aime que nous acceptions les autorisations qu’il nous accorde, tout comme Il aime que l’on agisse en fonction de Son décret. Donc réunir les prières pendant un voyage est meilleur pur le voyageur, selon ce que nous avons mentionné.

Le comité Permanent


Du résident faisant l’Imam pour un voyageur

Question: Est-il permis au voyageur d’être guidé dans la prière par un résident? Et lui est-il permis, après avoir fini la prière, de réunir les prières qu’il a le droit de réunir, soit seul, ou en congrégation avec d’autres comme lui?

Réponse: Oui, il est permis au voyageur d’être guidé dans la prière par un résident. Sauf qu’il est obligé de le suivre dans sa prière jusqu’à ce qu’il fasse le Taslim; c'est-à-dire qu’il ne lui est pas permis, alors qu’il est guidé par un résident, de raccourcir une prière de quatre Rak'ah. Plutôt, il est obligé de la compléter, en suivant son Imam.

Ceci est conforme à la narration de Ahmad, sous l’autorité de Ibn 'Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui, qui a demandé: "Pourquoi le voyageur fait-il deux Rak'ahs s’il prie seul mais quatre s’il est guidé dans sa prière par un résident?" Il a répondu: "C’est la Sunnah." Et dans une autre narration: "C’est la Sunnah d’Abul-Qasim (c'est-à-dire du Prophète (salallahou 'aleyhi wa salam))." Ibn Hajar a mentionné ce Hadith dans At-Talkhis Al-Habir et il ne l’a pas critiqué en disant: "Le fondement de cela se trouve dans Muslim et An-Nassa'i.

Donc quand il finit sa prière, il lui est permis de réunir ce qu’il a le droit de réunir, soit seul, soit en congrégation avec d’autres voyageurs.

Le comité permanent

source : islamvie.com

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: La priere du voyageur   Mar 26 Déc 2006 - 2:36

La prière du voyageur derrière un Imam régulier

Question: Est-il mieux pour les voyageurs d’accomplir le Zuhr avec l’Imam régulier de la mosquée, puis de faire le 'Asr réuni après cela, ou doivent-ils accomplir le Zuhr et le 'Asr sans attendre l’Imam?

Réponse: S’il n’y a aucune difficulté pour eux à attendre l’Imam régulier, alors il est meilleur pour eux de prier avec lui à la mosquée, parce qu’il y a plus de récompense dans cette prière grâce au plus grand nombre d’adorateurs et attendre est une sorte de prière. Cependant, si cela leur est difficile, alors ils ont le droit de faire le Zuhr et 'Asr ensembles, raccourcis et sans attendre l’Imam régulier.

Le comité permanent


Règle sur le raccourcissement des prières et leur réunion pour les soldats résidant dans des pays étrangers


Question: Est-il permis à des soldats résidant dans des pays étrangers et qui servent dans les forces armées de réunir et de raccourcir leurs prières? Et est-il permis à celui qui voyage quotidiennement de la capitale de ce pays vers son lieu de travail – la distance de 130 kilomètres – de réunir et de raccourcir ses prières pendant le voyage, à l’aller comme au retour?

Réponse: Si leur résidence dur plus de quatre jours, alors le Madhhab (de l’Imam Ahmad) soutient qu’ils doivent compléter leurs prières et qu’ils ne peuvent pas les raccourcir parce que la permission de raccourcir et de réunir les prières est conditionnée au fait que la période de résidence ne soit pas supérieure à quatre jours. Cependant, s’ils ne sont pas résidents, ou s’ils ne sont résidents que pour quatre jours ou moins, alors ils doivent réunir et raccourcir leurs prières, conformément au dire le plus connu du Madhhab.

Quant à la réponse à la seconde partie de la question, puisque leur résidence est dans la capitale de ce pays, il ne leur est pas permis d’y réunir et de raccourcir leur prière. Cependant, s’il la quitte pour se rendre sur leur lieu de travail, ou ailleurs, dont la distance est de plus de 80 kilomètres, alors ils peuvent profiter de l’autorisation du voyage qui comprend la réunion et le raccourcissement des prières, jusqu’à ce qu’ils reviennent à leur lieu de résidence, tant qu’il n’y a pas d’intention de rester pendant plus de quatre jours – dans ce cas il ne leur est pas permis de réunir ni de raccourcir les prières.

Le comité permanent


Concernant le raccourcissement et la réunion des prières pour le voyageur quand il est au centre de la ville

Question: Si je voyage, et que je reste dans le pays où je me rendais pendant trois ou quatre jours, ou moins ou plus, et que j’entre à la mosquée à l’heure du Zuhr et que je prie quatre Rak'ahs avec la congrégation, puis que je me lève seul et que je prie le 'Asr raccourci, cela serait-il permis? Et m’est-il permis de raccourcir et de réunir les prières seul chez moi de par mon statu de voyageur, quand je suis au milieu d’une ville dans laquelle il y a de nombreuses mosquées et que j’entends le Adhan?

Réponse: Si le voyageur à l’intention de rester dans un pays pendant plus de quatre jours, il doit compléter sa prière, d’après la majorité des savants. Cependant, si la durée du séjour est inférieure à cela, alors raccourcir la prière est meilleur, mais s’il la complète il n’y a pas de péché à cela. S’il est seul, il peut ne pas raccourcir sa prière mais il doit prier en congrégation et les compléter, d’après les Hadiths qui prouvent l’obligation de prier en congrégation, et il est authentiquement rapporté dans le Musnad de l’Imam Ahmad et dans Sahih Muslim, sous l’autorité de Ibn 'Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui, que la Sunnah pour le voyageur quand il prie avec un Imam résident est de prier quatre Rak'ahs; et le sens général des paroles du Prophète soutient cela: “L’Imam n’est là que pour être suivi, alors ne le contredites pas ” (Al-Bukhari no. 722 et Muslim nos. 404, 411).

Ibn Baz

source : islamvie.com

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: La priere du voyageur   Mar 26 Déc 2006 - 3:06

La réunion des prières lors d’un voyage

Question: Des gens, quand ils voyagent par exemple de Riyadh à Al-Kharj, c'est-à-dire approximativement 80 kilomètres, réunissent leurs prières alors qu’ils sont sur la route. Cela est-il correct?

Réponse: Oui, il est permis au voyageur de combiner les prières ou de les faire séparément à leur heure prescrite. Cependant, s’il reste quelque part, alors il est meilleur pour lui de faire chaque prière séparément, à l’heure, car c’est ce que le Prophète (salallahou 'aleyhi wa salam) a fait à Mina lors du pèlerinage de l’adieu.

Ibn Baz


Celui qui voyage pendant deux ans raccourcit-il ses prières?

Question: Une dispute a eu lieu entre un de mes collègues arabe et moi concernant le raccourcissement des prières alors que j’étais en Amérique et que je devais y rester deux ans. Je complétais mes prières comme si j’étais dans ma patrie, alors que mon collègue raccourcissait les siennes parce qu’il se considérait voyageur, mais si la durée dépassait deux ans. Nous demandons une clarification sur les règles du raccourcissement de la prière dans notre situation ave des preuves.

Réponse: la règle est que le voyageur est celui qui a le droit de raccourcir les prières de quatre Rak'ah, d’après les paroles d’Allah, le Très Haut: “ Et quand vous parcourez la terre, ce n'est pas un péché pour vous de raccourcir la Salat, ” (An-Nissa'4: 101).

- et d’après les paroles de Ya'la bin Umayyah, qui a dit: "J’ai dit à 'Umar bin Al-Khattab, qu’Allah soit satisfait de lui: “... il n’y a pas de mal à ce que vous raccourcissiez la prière si vous craignez que les mécréants vous mettent à l’épreuve (vous attaquent etc.)."

Il a dit: "J’ai été surpris comme toi, alors j’ai demandé au Messager d’Allah (salallahou 'aleyhi wa salam) et il a dit: “C’est une charité qu’Allah vous a accordé, alors accepté la charité ” (Muslim no. 686).

Celui qui reste dans un lieu pendant quatre jours et nuits ou moins est considéré comme voyageur, d’après le Hadith authentique de Jabir et de Ibn 'Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui qui déclare que le Prophète (salallahou 'aleyhi wa salam) est arrivé à La Mecque le matin du quatre Thul-Hijjah pour le pèlerinage d’Adieu et il y est resté du quatre au sept. Puis il a accompli le Fajr à Al-Abtah le huitième jour; et il a raccourci ses prières pendant ces jours en ayant fait l’intention de rester pour cette période, comme c’est bien connu. Donc toute personne qui voyage et fait l’intention de rester pour une période similaire à celle pendant laquelle le Prophète (salallahou 'aleyhi wa salam) est resté, ou moins, il peut raccourcir ses prières; et toute personne qui a l’intention de rester plus longtemps que cela doit compléter ses prières car il ne tombe pas sous la règle du voyageur.

Quant à celui qui reste résident pendant son voyage pendant plus de quatre jours, sans en avoir l’intention, en ayant l’intention de voyager dès qu’il aura fini ses affaires, il est comme celui qui prend résidence au cours du Jihad contre l’ennemi, ou qui est détenu par les autorités ou pour cause de maladie, par exemple, et dont l’intention et de reprendre son voyage si le Jihad s’achève par la victoire ou la paix, ou s’il est guéri de sa maladie, libéré par l’ennemi ou l’autorité qui le détenait, ou qu’il retrouve son esclave en fuite ou qu’il achève ses affaires.

Dans ce cas, il est considéré comme voyageur et il peut raccourcir les prières de quatre Rak'ah, même si la période de résidence est prolongée, car il a été authentiquement rapporté que le Prophète (salallahou 'aleyhi wa salam) est resté à la Mecque lors de la prise de la Mecque pendant 19 jours, en raccourcissant sa prière, et il est resté à Tabuk pendant 20 jours quand il combattait dans le Jihad contre les chrétiens et lui et ses compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux, raccourcissaient leurs prières, car il n’avait pas fait l’intention de rester; en fait, son intention avait été de voyager dès qu’il en aurait fini avec ses affaires.

Le comité permanent

Un résident réunissant deux prières à cause de ses études

Question: Nous est-il permis de réunir deux prières alors que nous résidons à Médine quand nous avons un cours que nous ne pouvons pas quitter, en se basant sur le fait que le Prophète (salallahou 'aleyhi wa salam) a réuni deux prières sans que ce soit pour cause de voyage, de pluie ou de maladie, ou devons-nous quitter la leçon et sortir prier?

Réponse: Vous devez faire les cinq prières obligatoires à l’heure, et les cours ne sont pas considérés comme une excuse pour que vous retardiez les prières de leur heure déclarée par le Messager d’Allah (salallahou 'aleyhi wa salam). Quant au Hadith que vous indiqué, la pratique régulière et rapportée du Prophète (salallahou 'aleyhi wa salam) contredit cela, donc vous devez arranger vos cours afin de pouvoir accomplir les prières à l’heure.

Le comité permanent


Règle concernant le pèlerin du Hajj raccourcissant ses prières

Question: Quelle est la règle concernant le pèlerin du Hajj raccourcissant ses prières pendant son séjour de plus de quatre jours à la Mecque?

Réponse: Si la résidence du pèlerin est la Mecque pour quatre jours ou moins, alors la Sunnah pour lui est de prier les prières de quatre Rak'ah en faisant deux Rak'ahs, conformément à l’action du Prophète (salallahou 'aleyhi wa salam) lors du pèlerinage de l’adieu. Cependant, s’il a l’intention de rester plus de quatre jours, alors il est meilleur de les prier en quatre, c’est l’opinion de la majorité des savants.

Ibn Baz


Raccourcissement des prières dans le désert

Question: Nous sommes allés en groupe dans le désert; nous était-il permis de raccourcir nos prières et de les réunir ou pas?

Réponse: Si l’endroit du désert où vous êtes allés est assez loin de votre lieu de résidence pour être considéré comme un voyage, il n’y a pas d’objection à raccourcir les prières, et les raccourcir est meilleur que de les prier en entier. Quant à les réunir, c’est une autorisation, donc quiconque souhaite le faire il peut, et quiconque ne le souhaite pas il le peut. Et cela implique de prier le Zuhr et 'Asr ensemble et Maghrib et 'Isha' ensemble, mais ne pas le faire est meilleur, si le voyageur est un résident et est à l’aise, parce que le Prophète (salallahou 'aleyhi wa salam) pendant son séjour à Mina lors du pèlerinage d’adieu raccourcissait ses prières mais il ne les réunissait pas; il ne les réunissait qu’à 'Arafat et Muzdalifah par besoin. Et quand le voyage à l’intention de rester en un lieu pendant plus quatre jours, il est meilleur de ne pas raccourcir les prières, mais de les prière par quatre Rak'ahs – et c’est la parole de la plus part des savants. Mais si la période résidence est de quatre jours ou moins, alors les raccourcir est meilleur...et c’est Allah qui accorde le succès.

Ibn Baz

source : islamvie.com


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Quand et comment le voyageur doit-il effectuer la prière ?   Sam 27 Jan 2007 - 16:02



Quand et comment le voyageur doit-il effectuer la prière ? Qu’est ce qui est le meilleur pour le voyage ?
Al-Imâm « al-Faqîh » SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn


- Le mercredi 18 mai 2005, par IsmaiL Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


Question :

Quand et comment le voyageur doit-il effectuer la prière ?


Réponse :

La prière du voyageur [Salât al-Moussâfir] se fait en deux Rak’ah, dès qu’il sort de sa ville et jusqu’à ce qu’il en revienne, sur la base du dire de ‘Âishah (radhiallâhu ‘anha) qui dit : « Au début, la prière obligatoire était de deux Raka’ah, ensuite elle fût maintenue en tant que prière du voyageur, et complétée en tant que prière de résidence. » Et dans une autre version : « Et ajoutée pour la prière du résident. » [1]

Et Anas (radhiallâhu ‘anhu) a dit : « Nous sortîmes avec le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) de Médine et nous nous dirigeâmes vers la Mecque. Et nous avons prié deux Raka’ah à la fois jusqu’à notre retour. » [2]

Mais si un voyageur prie avec un imâm, il doit compléter ses prières [avec l’imâm] et faire quatre Rak’ah, [et cela même] s’il rattrape le début de la prière ou s’il manque une partie de celle-ci, et cela, basé sur la signification générale des dires du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) : « Lorsque vous entendez l’Iqâma allez à la prière en marchant et soyez calmes et décents. Ne vous précipitez pas...Priez [avec les autres] la partie que vous rattraperiez et complétez [seuls] ce que vous auriez manqué. » [3] Et la signification générale du dire : « Priez [avec les autres] la partie que vous rattraperiez et complétez [seuls] ce que vous auriez manqué. » inclut les voyageurs [al-Moufâssirîn] qui prient derrière un imâm qui fait quatre Rak’ah ou autres. Ibn ‘Abbâs (radhiallâhu ‘anhumâ) fût interrogé sur la raison pour laquelle un voyageur doit prier deux Rak’ah quand il est seul et quatre [Raka’ah] quand il prie derrière un résident ? Il répondit : « Telle est la Sounnah. » [4]

L’obligation de la prière en groupe [al-Djamâ’ah] n’est pas levée pour le voyageur, car certes Allâh - Ta’âla - l’a enjoint même en situation de combat. Il - Ta’âla - dit :

« Et lorsque tu (Muhammad) te trouves parmi eux, et que tu les diriges dans la Salat, qu’un groupe d’entre eux se mette debout en ta compagnie, en gardant leurs armes. Puis lorsqu’ils ont terminé la prosternation, qu’ils passent derrière vous et que vienne l’autre groupe, ceux qui n’ont pas encore célébré la Salat. A ceux-ci alors d’accomplir la Salat avec toi, prenant leurs précautions et leurs armes. »
[5]


Sur cette base, si le voyageur se trouve dans une ville autre que sa ville, il doit assister à la prière en groupe [al-Djamâ’ah] à la mosquée s’il entend l’appel à prière [al-Adhân], à moins qu’il ne soit loin ou qu’il ne craigne de perdre ses compagnons [de voyage]. la signification générale des preuves indique l’obligation de la prière en groupe pour celui qui entend le Adhân ou l’Iqâmah.

Quant à ce qui est des prières surérogatoires [en voyage] : Le voyageur prie l’ensemble de ses prières surérogatoires [Nawâfil] en dehors de celles liées à la prière du « Dhuhr » et du « Maghreb », [il peut prier] celle du « Fajr » et autres que celle-ci par les prières surérogatoires, en dehors de celles habituellement faites [pour Dhohr et Maghreb] [...] [6]

Question :

Qu’est ce qui est le meilleur pour le voyage [as-Safar] : le fait de combiner les prières au plus tôt [de leurs temps où il est permis de prier] [Taqdîm al-Djam’u] ou bien de combiner les prières au plus tard [Taqdîm Djam’u ta’khîr] ?


Réponse :

Ce qui est le meilleur pour le voyage dans le fait de combiner [les prières], c’est le fait de faire ce qui est le plus facile pour vous. Donc, s’il est plus facile pour vous de combiner les prières au plus tôt [de leurs temps où il est permis de prier], alors faites ceci. Et s’il est plus facile pour vous de combiner les prières au plus tard [de leurs temps où il est permis de prier], alors faites cela.

Le meilleur dans cela, c’est ce que qui est le plus facile à faire pour vous. Au plus tôt [Taqdîm] ou au plus tard [Ta’khîr], tous deux sont légiférés par la Sounnah. [7]


Notes
[1] Rapporté par al-Bukhârî - n°1090 et Muslim - n°685

[2] Rapporté par al-Bukhârî - n°1081

[3] Rapporté par al-Bukhârî - n°636

[4] Rapporté par Muslim - n°688

[5] Coran, 4/102

[6] Madjmu ’ Fatâwa du SHeikh Ibn ’Uthaymîn, vol-15 p.252-253

[7] Kitâb Liqâ-at ul-Bâb il-Maftoûh - SHeikh Ibn ’Uthaymîn, vol-1 p.54

source : http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article308


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Le voyageur peut il ne pas participer a la prièr en commun ?   Sam 27 Jan 2007 - 16:24



M’est-il permis de part mon statut de voyageur, de raccourcir et de rassembler les prières à la maison quand je suis au milieu d’une ville dans laquelle il y a de nombreuses mosquées et que j’entends le « Adhân » [l’appel à la prière] ?
SHeikh al-Islâm ’Abdel-’Azîz Ibn ’Abd-Allâh Ibn BâZ



- Le dimanche 18 juillet 2004, par IsmaiL Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


Question :

Si je voyage et réside dans le pays où je me rends pendant trois ou quatre jours, ou moins ou plus, et que j’entre dans la mosquée à l’heure du « Dhuhr » et que je prie quatre Rak’ahs avec le groupe [al-Djamâ’ah], ensuite je me lève seul et je prie le « ’Asr » raccourci, est-ce que cela m’est permis ? Et m’est-il permis de part mon statut de voyageur, de raccourcir et de rassembler les prières à la maison quand je suis au milieu d’une ville dans laquelle il y a de nombreuses mosquées et que j’entends le « Adhân » [l’appel à la prière] ?


Réponse :

Quand le voyageur à l’intention de rester dans un pays pendant plus de quatre jours, il doit compléter sa prière d’après la majorité des gens de science [Djumhûr Ahl al-’Ilm]. Néanmoins, si la durée du séjour est moindre que ces jours-là, alors le fait de raccourcir la prière est meilleur [Afdhal], mais s’il la complète, il n’y a pas de mal à cela. S’il est seul, il ne peut pas seul raccourcir ses prières, mais il lui est plutôt obligatoire de prier en groupe [Djamâ’ah] et de les compléter, d’après les « ahâdîths » [Traditions] qui démontrent l’obligation de prier en groupe, et il a été authentifié du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) dans le Musnad de l’Imâm Ahmad et dans « Sahîh Muslim » selon Ibn ’Abbâs (radhiallâhu ’anhu), que la Sounnah pour le voyageur quand il prie avec un Imâm résident est qu’il prie quatre Rak’ah ; et tel que le sens général des paroles du Prophète qui dit : « L’Imâm n’est là que pour être suivi, alors ne le contredisez pas. » Unanimement reconnus authentique [Mutafaqun ’alayhi]. [1]

Notes
[1] Fatâwa Islâmiyyah - SHeikh Ibn BâZ, vol-1 p.399


source: http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article303


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La priere du voyageur   

Revenir en haut Aller en bas
 
La priere du voyageur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAINT CHRISTOPHE
» La prière du voyageur
» la prière du voyageur
» Récits d'un voyageur de l'astral de Meurois & Givaudan
» [b]PRIERE DE PROSPERITE[/b]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An Nisa :: En voyage-
Sauter vers: