AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conseil de Cheikh Ibn Baz à Ben Laden et a ceux qui le suive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Conseil de Cheikh Ibn Baz à Ben Laden et a ceux qui le suive   Dim 7 Jan 2007 - 14:47



Le Conseil de SHeikh ’Abdel-’Azîz Ibn BâZ à Ussâma ben Laden et à tous ceux qui le suivent dans son chemin dévoyé !
Al-Imâm SHeikh ’Abdel-’Azîz Ibn ’Abdullâh Ibn BâZ


- Le vendredi 26 mars 2004, par Ismail Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


[...] Il est obligatoire aux différents groupuscules d’assurer l’entraide avec les dirigeants et gouverneurs et avec tout prêcheur vers la vérité. Et il est obligatoire de s’entraider sur la vérité et sur l’apparence claire de l’appel à la vérité, ainsi que sur l’abandon de la corruption en appliquant [les choses] par la vérité. Et cela est une obligation [al-Wâdjib] pour tout musulman sur la voie [Tarîq] qu’Allâh - Subhânahu - a légiférée quand Il dit :

« Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. »
[1]


Et la parole d’Allâh - Subhânahu :

« Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allâh, fait bonne œuvre et dit : Je suis du nombre des Musulmans ? »
[2]


Et la parole d’Allâh - Subhânahu :

« Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d’entre eux qui sont injustes. »
[3]


Et la parole d’Allâh - Subhânahu :

« C’est par quelque miséricorde de la part d’Allâh que tu (Muhammad) as été si doux envers eux ! Mais si tu étais rude, au cœur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. Pardonne-leur donc, et implore pour eux le pardon (d’Allâh). Et consulte-les à propos des affaires ; puis une fois que tu t’es décidé, confie-toi donc à Allâh, Allâh aime, en vérité, ceux qui Lui font confiance. »
[4]


Et la parole d’Allâh -Subhânahu- pour Mûssa et Hârun lorsqu’Il les envoya tous les deux vers Pharaon [Fir’aw] :

« Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou (Me) craindra-t-il ? »
[5]


Quant à ce qui a été établi de nos jours par « Muhammad Al-Mas’arî et Sa’ad Al-Faqîh » et tous ceux qui leur ressemblent, comme propagation vaine d’égarement [Bâtil], et sans aucun doute un grand mal. Et ils sont eux des prêcheurs d’un énorme mal et d’une immense perversion [Fâssid Kabîr]. Il est obligatoire de mettre en garde contre leurs déclarations, de les écarter et de les défaire. Et il ne faut en rien établir d’entraide avec eux dans l’appel à la corruption, au mal, au mensonge et aux « Fitan » [Discorde], car certes Allâh a ordonné l’entraide dans les bonnes œuvres [al-Birr] et la piété [at-Taqwa], pas l’entraide sur la perversion et le mal, la diffusion du mensonge, et les appels vains [faux et nuls] qui causent la division et le désaccord, brisent la confiance et autre que cela. Ces publications qui émanent de Al-Faqîh ou de Al-Mas’arî ou d’autres que ces deux -là, font partie des prêcheurs [Dou’ât] vains [nuls et faux] et des prêcheurs du mal [Char] et de la division, il est obligatoire de mettre en garde contre leurs déclarations, de les écarter et de les défaire. Comme il est obligatoire de les conseiller et de les guider vers la vérité [al-Haqq] et de les mettre en garde contre ce mensonge [vain]. Il n’est pas permis à aucun d’être avec eux dans l’entraide [de les assister] dans ce mal. Et il est obligatoire pour eux d’être sincères, de revenir à la guidée, en appelant à celle-ci et d’abandonner ce mensonge [vain].

Ainsi mon conseil à « Al-Mas’arî, Al-Faqîh, à [Ussâma] ben Laden » et à tous ceux qui empruntent leur chemin, et bien c’est de laisser ce chemin désastreux, de craindre Allâh et de prendre garde à « Sa vengeance et à Sa colère », de revenir à la guidée et de se repentir à Allâh de ce qu’ils ont commis par le passé. Et Allâh -Subhânahu- a promis à Ses serviteurs repentants qu’Il acceptera leur repentir [tawbah] et qu’Il sera Bienfaisant à leur égard. Comme Allâh - Subhânahu - le dit :

« Dis : O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allâh. Car Allâh pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. »
[6]


Et la parole d’Allâh - Subhânahu :

« Et repentez-vous tous devant Allâh, O croyants, afin que vous récoltiez le succès. »
[7]


Et des versets allant dans ce sens [dans le Qor’ân] son nombreux. Aussi, le sens voulu [dans ces versets] est qu’il est obligatoire pour l’ensemble des musulmans d’apporter leur aide aux dirigeants dans le bien, la droiture et l’avantage [pour tous], et afin que le bien puisse être atteint, que cela amène la sécurité jusqu’à l’absence de l’oppression, jusqu’à la victoire de l’opprimé, et que les droits de chacun puissent s’exprimer. Voilà l’obligation pour les musulmans ; c’est d’apporter leur aide aux dirigeants, aux juges et aux prêcheurs pour Allâh et avec quiconque travaille afin que la vérité [al-Haqq] soit manifeste. Il est obligatoire d’appeler à cela, dans la victoire ou l’oppression, d’empêcher l’oppresseur et d’établir les Commandements d’Allâh, d’ordonner le bien et d’interdire le mal, d’appeler à la bonté et d’esquiver le mensonge [le vain, le faux].

Il est ainsi obligatoire d’entraider et de travailler sincèrement pour quiconque penche vers le bien, [pour qui est] disposé à être conseillé, dirigé vers le bien et vers les causes de la délivrance, jusqu’à ce que le bien soit énorme et que la bonne situation générale soit atteinte, et jusqu’à ce que la corruption, le mal et le désaccord, sur la voie de la « Charî’ah » [La Loi Islamique] soient effacés, et que les gens soient dans le bien, s’entraidant sincèrement dans les bonnes oeuvres et la piété. Et lorsqu’ils s’entraident sur le mensonge, le mal et la corruption, alors les catastrophes et les troubles à la sécurité prévaudront et on accordera la victoire au mensonge [et à ce qui est faux]. La vérité sera enfouie et c’est ce qu’aiment « Chaytân » [Satan] et les « Chayâtîn » [les diables] parmi les djinns et les hommes. Il est donc obligatoire de mettre en garde contre tout ce à quoi appellent les « Chayâtîn » parmi les djinns et les hommes, et de conseiller avec beaucoup de sécurité, et beaucoup de bienfaisance et de guidée. Et conseiller l’entraide avec les dirigeants dans tout ce qui est bon et l’entraide avec quiconque appelle aux biens. Il est obligatoire d’établir les Commandements d’Allâh, de donner la victoire à la vérité et d’établir ce qui est bien. Comme il est obligatoire d’établir l’entraide avec quiconque travaille pour l’amélioration, l’éloignement et la mise en garde du mensonge, et avec quiconque avertit contre les causes de la division et du désaccord. Voilà donc l’obligation comme Allâh -Subhânahu- le dit :

« Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allâh, car Allâh est, certes, dur en punition ! »
[8]

Et la parole d’Allâh - Subhânahu :

« Par le Temps ! L’homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance. »
[9]


Et la parole d’Allâh - Subhânahu :


« Et cramponnez-vous tous ensemble au « Habl » (câble) d’Allâh et ne soyez pas divisés »
[10]


Voilà le salut et la véritable foi [Imân as-Sâdiq], les actions justes [’Amal as-Sâlih] et la bonne fin. C’est avec cela que le grand bien est atteint et que l’entraide sur les bonnes actions et la piété est réalisée, de même que c’est comme cela que le mal est empêché et que les pays restent dans la sécurité et que la confiance est préservée. Et c’est ainsi que l’entraide sur la bonté est réalisée, que l’illettré causant la corruption est éliminée et que la victoire est accordée aux gens de vérité et aux gens de la guidée. [11]

Notes
[1] Coran, 16/125

[2] Coran, 41/33

[3] Coran, 29/46

[4] Coran, 3/159

[5] Coran, 20/44

[6] Coran, 39/53

[7] Coran, 24/31

[8] Coran, 5/2

[9] Coran, 103/1-3

[10] Sourate, 3/103

[11] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn BâZ, vol-9 p.99-102

source : http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article222


:smil5: :smil5: : attention mes soeurs ce sujet n est pas fait pour créer de la polémique, simplement pour exposer l opinion de notre bien aimé cheik


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
 
Conseil de Cheikh Ibn Baz à Ben Laden et a ceux qui le suive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseil du Sheikh Muhammad Al Imam
» Esprit Saint ! Qu'est-ce que le don de conseil ?
» conseil cuisine pour une crémaillère et anniversaire?
» Doit-on parler de Cour ou de Conseil Constitutionnel ?
» THIERS Adolphe, président du conseil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An Nisa :: Takfiri-
Sauter vers: