AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Abandon et négligence de la prière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Abandon et négligence de la prière   Dim 28 Jan 2007 - 2:30



L’abandon de la Prière et sa négligence aux heures fixes
SHeikh Sâlih Ibn ’Abdel-’Azîz Ibn Muhammad Ibn Ibrâhîm Âli ash-SHeikh


- Le mercredi 4 février 2004, par IsmaiL Ibn Hâdî


Question :

Qu’en est-il de l’abandon de la prière ?


Réponse :

Ceci est de la mécréance...Qu’Allâh nous préserve ainsi que nos frères de cela. Certes il y a sur cela des preuves tirées du Qor’ân et de la Sounnah, ainsi que du consensus de la communauté.

Allâh - Ta’âla - dit :

« Mais s’ils se repentent, accomplissent la Salâ et acquittent la Zakâ, ils deviendront vos frères en religion. »
[1]


Et :

« Qu’est-ce qui vous a acheminé à Saqar ? » Ils diront : « Nous n’étions pas de ceux qui faisaient la Salâ. »
[2]


Et des versets encore autres que cela.

Et de la « Sounnah » :

Le hadîth de Djâbir ou le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Ce qu’il y a entre l’homme et entre le polythéisme [Chirk] et la mécréance [Kufr], c’est l’abandon de la prière. » Rapporté par Muslim dans son « Sahîh ».

Et selon les gens des « Sunans », Barîda Ibn Hassîb rapporte que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « L’engagement qui nous lie à eux repose sur la prière. Quiconque l’abandonne devient mécréant ». Rapporté par Ahmad et d’autres, et c’est un hadîth Sahîh.

Et du « consensus de la communauté » [Idjmâ’ ul-Ummah] :

Et il certes rapporté que ’Abdullâh Ibn Chaqîq (radhiallâhu ’anhu) a dit : « Aucun acte n’était perçu par les Compagnons de Muhammad comme une impiété pour celui qu’il l’abandonnait, hormis la prière. » Rapporté par at-Tirmidhî et d’autres avec une chaîne de transmission authentique [Sahîh]. [3]

Question :

Qu’en est-il de délaisser la prière à son temps ?


Réponse :

Ceci contredit la parole d’Allâh - Ta’âla :

« Et certes la prière a été prescrite aux croyants à des heures fixes. »

Et les heures fixes [al-Mawqoût] : est ce qui a été décrété à des moments bien précis. Et le fait de la retarder de son temps obligatoire sans raison valable fait partie des grands péchés - Wa Allâhu Mousta’ân - Et selon Anas qui a dit : J’ai entendu le Messager d’Allâh dire : « Voici la prière de l’hypocrite [Mounâfiq] : Il s’assoit à observer le soleil jusqu’à ce qu’il soit entre les deux cornes de Satan [Chaytân], et à ce moment il se lève et exécute les quatre Raka’ah rapidement et ne mentionne pas Allâh si ce n’est que très peu. » Rapporté par Muslim.

Et si telle est la prière de l’hypocrite, alors comment peut-être [qualifiée] la prière de celui qui la délaisse jusqu’à ce qu’elle soit sortit [la prière] de son temps sans raison valable ? Il y a certes des avis de plus d’un des gens de science [Ahl ul-’Ilm], affirmant que celui qui délaisse la prière obligatoire jusqu’à ce qu’elle soit sortit de son temps, sans être résolu à vouloir l’accomplir [à ses heures fixes], est certes mécréant [Kâfir]. [4]

Notes
[1] Coran, 9/11

[2] Coran, 74/ 42-43

[3] Kitâb « al-Mundhâr fî Bayân Kathîr min al-Akhtâ’ ach-Châ-i’ah » p.37

[4] Kitâb « al-Mundhâr fî Bayân Kathîr min al-Akhtâ’ ach-Châ-i’ah » p.38

source : http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article212


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Abandon et négligence de la prière   Dim 7 Oct 2007 - 18:34

La négligence de la prière

Q : Beaucoup de gens aujourd’hui négligent la prière, et certains d’entre eux la délaissent complètement. Quelle est la position de la religion à leur sujet ? Quelle est l’attitude que doit adopter le musulman avec eux, plus spécifiquement si ces gens-là sont des proches, comme le père, le fils, l’épouse ou autres ?

R : La négligence de la prière fait partie des grands maux et c’est une des caractéristiques des hypocrites. Allah, exalté et élevé soit-Il, dit :

« Les hypocrites cherchent à tromper Allah, mais Allah retourne leur tromperie (contre eux-mêmes). Et lorsqu’ils se lèvent pour la prière, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. A peine invoquent-ils Allah. »1

Allah dit aussi au sujet de leurs caractéristiques :

« Ce qui empêche leurs dons d’être agréés, c’est le fait qu’ils n’ont pas cru en Allah et Son messager, qu’ils ne se rendent à la prière que paresseusement, et qu’ils ne dépensent (dans les bonnes œuvres) qu’à contrecœur. »2

Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« Les prières les plus lourdes à accomplir aux yeux des hypocrites sont les prières du ‘Ichâ et du Fajr. Or, s’ils connaissaient leur valeur, ils se rendraient à la mosquée pour les accomplir, serait-ce en rampant. »3

Il est obligatoire pour chaque musulman et musulmane de veiller à prier les cinq prières aux heures prescrites, et de les accomplir avec quiétude, de s’appliquer dans leur accomplissement, avec la présence d’esprit, d’être concentré et humble, selon la parole d’Allah le Très-Haut :

« Bienheureux sont certes les croyants * Ceux qui sont humbles (ou concentrés) dans leur prière. »4

Selon un hadith authentique, on rapporte que le Prophète a ordonné à une personne qui accomplissait mal sa prière, sans marquer de pause [dans les différentes positions], de refaire sa prière. Les hommes en particulier doivent veiller à l’accomplir en groupes, avec leurs frères dans les « Maisons d’Allah » qui sont les mosquées, selon la parole du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui :

« Celui qui entend l’appel, et ne vient pas, sa prière n’est pas valable, sauf s’il a une excuse. »5

Ibn ‘Abbâs, qu’Allah l’agrée, ainsi que son père, a été questionné au sujet de l’excuse. Il a répondu : « C’est le danger ou la maladie. »

Muslim rapporte aussi dans son Sahîh un hadith d’après Abû Hurayra, qu’Allah l’agrée, selon lequel un aveugle est venu voir le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et lui a dit : « Ô Prophète d’Allah ! Je n’ai pas de guide pour m’accompagner à la mosquée, puis-je prendre la facilité de prier chez moi ? » Le Prophète accepta. Puis, il le rappela et lui demanda : « Entends-tu l’appel à la prière ? » Il répondit : « Oui. » Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, dit alors : « Alors réponds à l’appel. »6

Dans les deux recueils authentiques d’Al-Bukhârî et de Muslim, selon Abû Hurayra, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« J’étais sur le point d’ordonner aux gens d’accomplir la prière, de nommer un imam à ma place, et de partir avec des hommes munis de fagots de bois et d’aller brûler les maisons de ceux qui n’accomplissent pas la prière en groupe. »7

Ces hadiths authentiques montrent que la prière en groupe pour les hommes fait partie des plus importantes obligations, et que celui qui n’y assiste pas régulièrement mérite une punition dissuasive.

Nous demandons à Allah qu’il améliore la situation de tous les musulmans, et qu’Il les aide à atteindre ce qui Le satisfait.

Quant au fait de délaisser totalement l’accomplissement des prières – ne serait-ce que quelques-unes d’entre elles – c’est une mécréance majeure, même si la personne ne renie pas son caractère obligatoire, conformément à l’avis le plus juste parmi les deux avis des savants. Cela concerne aussi bien l’homme que la femme. Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« Ce qui sépare l’homme de la mécréance et du polythéisme, c’est le fait de délaisser la prière »8

et il a dit :

« Le pacte qui existe entre nous (les musulmans) et eux (les mécréants) est la prière. Quiconque la délaisse a mécru »9

et sans parler d’autres nombreux hadiths à ce sujet.

Quant à celui qui nie le caractère obligatoire de la prière – homme ou femme – il est mécréant (mécréance majeure) même s’il prie, d’après le consensus de tous les savants sans exception. Nous demandons donc à Allah pour nous et pour tous les musulmans de nous protéger de cela, car Il est le Meilleur à Qui l’on peut adresser sa demande.

Il est donc obligatoire pour tous les musulmans de se conseiller et de s’inciter mutuellement à la vérité, et de s’entraider dans le bien et la piété, comme le fait de conseiller celui qui néglige totalement la prière en groupe ou la délaisse de temps en temps. On se doit aussi de le mettre en garde contre la colère d’Allah et Son châtiment. Il est du devoir de son père, sa mère, ses frères et le reste de sa famille de le conseiller, et de persévérer dans cette voie jusqu’à ce qu’Allah le guide et le réforme. Il en est de même pour celui qui néglige la prière ou la délaisse : il est nécessaire de le conseiller et de la mettre en garde contre la colère d’Allah et Son châtiment, et de persévérer dans cette voie. Il convient aussi de se séparer de ceux qui ne veulent rien entendre, et de les punir d’une façon convenable si on en a les moyens, car cela fait partie de l’entraide dans le bien et la piété, et de la recommandation du bien et de la réprobation du mal qu’Allah a rendues obligatoire à Ses serviteurs, hommes ou femmes. Allah, exalté soit-Il, dit :

« Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la prière, acquittent la Zakât et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est Puissant et Sage. »10

Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« Ordonnez à vos enfants d’accomplir la prière à l’âge de sept ans, et corrigez-les à l’âge de dix ans (s’ils refusent de l’accomplir) et séparez-les dans les couches. »11

Si on doit ordonner aux fils et aux filles d’accomplir la prière à l’âge de sept ans et les corriger à l’âge de dix ans, c’est plus vrai encore pour celui qui atteint l’âge de la puberté s’il la néglige, tout en ne cessant de le conseiller, de l’inciter à la vérité et de patienter dans cette voie, car Allah a dit :

« Par le Temps ! * L’homme est certes, en perdition * sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance. »12

Quiconque délaisse la prière après la puberté et n’accepte pas le conseil, le problème doit être présenté aux tribunaux religieux pour lui demander de se repentir. S’il se repentit, l’affaire est réglée. Sinon, il est tué.

Nous demandons à Allah qu’Il améliore la situation des musulmans, leur accorde la compréhension de leur religion, leur permette de s’entraider dans le bien et la piété, d’ordonner le convenable et d’interdire le blâmable, de se conseiller mutuellement la vérité et de patienter sur cette voie, Il est certes Bon et Généreux.


Fatwa de Cheikh Ben Baz

Fatâwa Muhimma Tat’allaqu bis-Salât, page 21 à 27.



1 Les Femmes, v. 142.

2 Le Repentir, v. 54.

3 Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre des disputes, n°2420 et Muslim, chapitre des mosquées, n°651.

4 Les Croyants, v. 1, 2.

5 Rapporté par Ibn Mâjah, chapitre des mosquées, n°793, Ad-Dâraqutni (1/420-421), Ibn Hibbân n°2064, Al-Hâkim (1/246) d’après Ibn ‘Abbâs avec une chaîne de rapporteurs authentique.

6 Rapporté par Muslim, chapitre des mosquées, n°653.

7 Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre des disputes (2440) et Muslim, chapitre des mosquées (651).

8 Rapporté par Muslim, chapitre de la foi, n°82.

9 Rapporté par Ahmad (5/346), et les auteurs des Sunan avec une chaîne de rapporteurs authentique : At-Tirmidhî n°2641, An-Nassâ’î (1/232) et Ibn Mâjah n°1079.

10 Le Repentir, v. 71.

11 Rapporté par Abû Dâwûd, chapitre de la prière, n°495-496.

12 Le Temps, v. 1-3.

Source ici

_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
 
Abandon et négligence de la prière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En Cette Journée du 30 Mai "Prions Marie " Prière d'abandon à Marie !
» Prière d'abandon
» La prière d'abandon de Charles de Foucauld
» L'abandon de la Prière
» Acte d'abandon à la Miséricorde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An Nisa :: La Prière (As Salat)-
Sauter vers: