AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le statut de la retraite pieuse pendant le Ramadhân

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliya Oum Taymiya
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7452
Age : 33
Localisation : Sur la Terre d'Allah ta'ala
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Le statut de la retraite pieuse pendant le Ramadhân   Dim 28 Jan 2007 - 19:13



Le statut de la retraite pieuse pendant le Ramadhân
SHeikh Muhammad Ibn ’Uthaymîn (rahimahullâh)


- Le vendredi 30 septembre 2005, par IsmaiL Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Question :

Quel est l’avis concernant « al-I’tikâf » pendant le mois de Ramadhân ?


Réponse :

« Al-I’tikâf » [retraite pieuse] faite pendant le mois de Ramadhân est une Sounnah que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a pratiquée de son vivant. Ses épouses également ont fait des retraites pieuses [al-I’tikâf] après sa mort. Les gens de science, [ahl al-’ilm] selon un consensus des savants [idjmâ’ al-’ulémâ], disent que c’est une Sounnah, seulement il convient que la retraite pieuse soit conforme à celle prescrite, c’est-à-dire que la personne l’accomplisse dans une mosquée pour obéir à Allâh - Subhânahu wa Ta’âla. Il doit s’éloigner des activités et des préoccupations de ce bas-monde [ad-douniyâh] pour pratiquer des actes d’obéissance tels que la prière [Salât], la lecture du Qor’ân et les rappels d’invocations [dhikr] ainsi que d’autres choses. Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) pratiquait « al-I’tikâf » [retraite pieuse] attendant la nuit du mérite [laylat ul-Qadr].

Il convient de s’éloigner des préoccupations de ce bas-monde, on ne fait donc pendant la retraite pieuse, ni vente ni achat, on ne sort pas de la mosquée, on ne suit pas de cortège funèbre [djanâzat], on ne visite pas le malade. Quant à ce que font certaines personnes, qui se retirent [dans une mosquée] puis des invités viennent les visiter au milieu de la nuit, et tout cela interrompu de discussion sans aucun intérêt, cela est en contradiction avec le but recherché de la retraite pieuse [al-I’tikâf].

Maintenant, il n’y a pas de mal à ce que l’on soit visité par quelqu’un de la famille et que l’on parle, parce qu’il a certes été rapporté que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a reçu sa femme Safîyyah (radhiallâhu ’anha) alors qu’il était en retraite pieuse, et qu’ils discutèrent ensemble. L’essentiel, c’est que la personne fasse de sa retraite pieuse un moyen qui le rapproche d’Allâh - ’Azza wa Djal. [1]

Notes
[1] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, vol-20 p.158

source : http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article413


_________________




'Umar Ibn AbdelAziz dit:" Quiconque oeuvre sans science, ce qu'il corrompt est supérieur à ce qu'il réforme" (Jami' Bayan al 'ilm... 27/1)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annisa.superforum.fr
 
Le statut de la retraite pieuse pendant le Ramadhân
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enseignement du Prophète sws à propos de la retraite pieuse / I'tikaf
» Quel est l’avis du Jeûne avec le délaissement de la prière pendant le Ramadhân ?
» Retraite de Carème
» prolongation ajpp refuse+ statut ajpp entreprise
» retraite de guérison intérieure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An Nisa :: Concernant le jeûne et l' Aïd al fitr-
Sauter vers: