AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En entrant dans la mosquée A LIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazia Ou
Invité



MessageSujet: En entrant dans la mosquée A LIRE   Ven 13 Juil 2007 - 22:11


En entrant dans la mosquée

Shaykh Al-Albânî

Accomplir obligatoirement deux Rakacât avant de s’asseoir, d’après la parole du Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) : « Lorsque l’un d’entre vous entre à la mosquée, qu’il accomplisse deux Rakacât avant de s’asseoir. » et dans une autre version : « Qu’il ne s’assied pas avant d’avoir accompli deux Rakacât, ensuite qu’il s’assied s’il le veut, ou qu’il parte vaquer à ses occupations. » [Al-Bukhârî (1/426), Muslim (2/155)]

Ce que l’on tire du hadith :

Le hadith est une preuve de l’obligation d’accomplir deux Rakacât de
salut de la mosquée, car dans la première version il en a donné
l’ordre, et cela implique l’obligation, et dans la deuxième il a
interdit de s’asseoir ce qui implique l’interdiction. Tous les membres
de l’école Ad-Dhâhiriyyah ont été de cet avis, à l’exception d’Ibn Hazm
qui a clairement dit dans Al-Muhallâ (2/231) que cela n’était qu’une
Sunna, ce qui est l’avis de le majorité des savants. Ils ont affirmé
cela en disant que l’ordre dans le hadith n’est qu’un encouragement, et
ont donné des preuves qui ne tiennent pas. Le grand savant As-Shawkânî
les a citées et les a commentées en montrant clairement qu’elles ne
peuvent faire passer l’ordre [du Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam)]
de l’obligation à la simple recommandation.


Par exemple, lorsque le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) a dit à
celui qui enjambait le cou des gens [pour se rapprocher au jour du
vendredi] :
« Assieds-toi ! Tu as mal agi ! » sans lui ordonner de prier.

Al-Hâfidh dit à ce propos : « C’est l’argument qu’ont avancé At-Tahâwî et d’autres, mais il y a à redire à cela. »

As-Shawkânî a dit : « Rien ne dit qu’il n’a pas accompli [deux Rakacât] dans un coin de la mosquée avant cela, ou que cela se soit passé avant l’ordre de les accomplir et l’interdiction de les délaisser. »

Il en est de même pour toutes les preuves qu’ils ont avancées, lis le détail de cette question dans Nayl Al-Awtâr (3/58-59).

Cette prière est connue sous le nom de « prière de salutation de la mosquée » est son accomplissement reste obligatoire même si on s’assied avant, qu’on oublie ou pour une autre raison. Cela apparaît dans le contexte du hadith, Abû Qatâdah rapporte : « Je suis entré dans la mosquée alors que le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) était assis parmi les gens. Je me suis assis, mais le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) m’a dit : « Qu’est-ce qui t’a empêché d’accomplir deux Rakacât avant de t’asseoir ? » Je dis : ô Messager d'Allah ! Je t’ai vu assis, de même que les gens. Il répondit.. (et cita le hadith). » [Muslim]

Ce que l’on tire du hadith :

Ibn Hibbân a intitulé le chapitre contenant ce hadith : « L’accomplissement de la prière de salutation de la mosquée reste obligatoire même après que l’on se soit assis. »

Al-Hâfidh a dit : « Un groupe de savants a été d’avis que celui qui ne l’accomplit pas et s’asseoit, n’est pas obligé de la rattraper, mais il y a à redire en cela d’après le hadith d’Ibn Hibbân, mais aussi le récit de Sulayk. Al-Muhibb At-Tabarî a dit : « On pourrait dire qu’il est meilleur de les accomplir avant de s’asseoir et permis de les accomplir après, ou encore qu’en les accomplissant avant de s’asseoir on les accomplies comme il se doit, alors qu’après on ne fait que les compenser. On pourrait également dire que l’on peut les accomplir après s’être assis, si le temps écoulé n’est pas trop long. »

Je dis : Cette dernière proposition est la plus proche de la vérité, car dans ces trois hadiths, le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) s’est empressé d’ordonner de les accomplir et n’a pas repoussé cela. Et Allah est plus savant.

De plus la globalité du hadith montre la permission d’accomplir la prière de salutation de la mosquée pendant les temps où l’accomplissement de la prière est détestable. Les savants ont divergé à ce propos, mais le plus juste est ce qu’on tire de la globalité du hadith, car rien n’a été rapporté pour le limiter, comme cela va être montré en détails par la suite.

De même, son accomplissement reste obligatoire pour celui qui entre à la mosquée le vendredi alors que l’imam prononce le sermon sur sa chaire, à la seule différence qu’il doit les accomplir rapidement. Ainsi, Sukayk Al-Ghatfânî est entré dans la mosquée le vendredi alors que le Messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) prononçait le sermon sur sa chaire. Sulayk s’assit [avant d’avoir prié] et le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) lui dit : « Ô Sulayk ! As-tu accompli deux Rakacât ? » Il répondit non et il lui dit : « Lève-toi et accomplis deux Rakacât rapides. » Dans un autre hadith il est dit : « Il accomplit deux Rakacât alors que le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) prononçait son sermon, puis le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) se tourna vers les gens et dit : « Lorsque l’un d’entre vous vient à la mosquée le vendredi et que l’imam prononce son sermon, qu’il accomplisse deux Rakacât rapidement puis s’asseye. » [Muslim (3/14-15), Abû Dâwûd (1/175)]

Ce que l’on tire du hadith :

At-Tirmidhî a dit : « C’est ainsi qu’ont pratiqué certains savants, c’est l’avis de As-Shâficî, Ahmad et Ishâq. D’autres ont dit : s’il entre et que l’imam prononce son sermon, il s’asseoit sans prier, ce qui est l’avis de Sufyân At-Thawrî et des savants de Kûfah, mais le premier avis est plus authentique.

Je dis : C’est également l’avis de Ad-Dârimî – l’auteur de As-Sunan – et c’est l’avis le plus authentique comme l’a dit At-Tirmidhî. L’imam At-Tahâwî s’est efforcé de réprouver cette Sunna par des avis et des considérations par lesquels il n’est pas permis de rejeter un Texte clair. Son argument textuel le plus fort était la parole du Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) « Si tu dis à ton compagnon : tais-toi, alors que l’imam prononce son sermon, tu as commis une faute. » car le fait de commander le bien est supérieur au fait d’accomplir les deux Rakacât de salut, donc si cela est interdit, la prière le sera aussi a fortiori.

C’est l’avis de l’école Hanafite sur ce hadith comme l’a rappelé As-Sindî, mais il ne l’a pas accepté et y a au contraire répondu en disant : « Plusieurs points à relever : Premièrement, c’est une argumentation par analogie qui fait face à un Texte clair, donc cela ne peut être entendu. Deuxièmement : il est permis à celui qui a débuté sa prière avant le début du sermon de continuer, alors que cela n’est pas permis à celui qui ordonne le bien. Ainsi, de la même manière qu’on ne peut comparer les deux actes dans leur continuité, on ne peut les comparer au départ. Et Allah est plus savant. »

Je dis : Nous ne disons pas que le fait de commander le bien est supérieur au fait d’accomplir les deux Rakacât de salut, au contraire ! Et c’est ce qui apparaît dans les Textes : l’accomplissement de ces deux Rakacât est supérieur au fait d’ordonner le bien à ce moment. C’est pourquoi le Prophète (r) a ordonné une chose et pas l’autre, et c’est une preuve de son caractère obligatoire, comme il a précédé, alors médite bien sur cela.

Pour rester clair, je m’abstiens de citer les autres avis et d’y répondre, et pour celui qui voudrait en apprendre d’avantage, qu’il se réfère à Fath Al-Bârî (2/326-329) et Nayl Al-Awtâr (3/217-219).

[Ensuite shaykh Albânî montre la faiblesse de deux hadiths utilisés comme argument] :

« Lorsque l’un d’entre vous entre à la mosquée alors que l’imam prononce son sermon sur la chaire, qu’il ne prie et ne parle pas, jusqu’à ce que l’imam ait fini. » (Al-Haythamî, 2/184)

« Lorsque l’imam arrive, on ne doit ni prier ni parler. » (Az-Zaylacî, 2/201). […]

Source : Ahkâm Al-Masâjid, les Règles relatives aux mosquées
Traduit et publié par les Salafis de l’Est

http://www.salafs.com/modules/news/article.php?storyid=10160



Dernière édition par le Jeu 6 Sep 2007 - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
maryam93

avatar

Nombre de messages : 235
Age : 32
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: En entrant dans la mosquée A LIRE   Ven 13 Juil 2007 - 23:26

salam alaikum

meme si je connai deja ca fais tojour bien de le relire machallah

baraka allahou fik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yathrib

avatar

Nombre de messages : 163
Age : 32
Localisation : 78
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: En entrant dans la mosquée A LIRE   Sam 14 Juil 2007 - 14:59

wa'leykoum salam

Oh non soubhanAllah, je n'ai rien avancé c'était des questions auxquelles je demandais des réponses, pourquoi avoir supprimé?

:-(

salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazia Ou
Invité



MessageSujet: Re: En entrant dans la mosquée A LIRE   Sam 14 Juil 2007 - 17:21

Citation :
wa'leykoum salam

Oh non soubhanAllah, je n'ai rien avancé c'était des questions auxquelles je demandais des réponses, pourquoi avoir supprimé?


]Wa alaiki salam oukhti car en fait si tu l'avais formule autrement un exemple parmis tant d'autres du genre "est ce que les lieux de priere comme les gymnases ... sont consideres comme une mosquee et dans ce cas devons nous y faire nos 2 rakaa?Et pour finir comment doit on se positionner alors face a l'avis du cheikh Albani a ce sujet?"

Ton message n'etait pas efface mais juste en suspens.Et en fait dedans il y avait des"On m'a dit que" et je ne savais pas que c'etait formulee sous forme de question sinon je me serais jamais permise de te moderer.Pardonne moi je remets donc tes questions meme si apres maintes recherches de forum en forum je n'ai pas trouve ce que la personne t' a relate.Essaie de lui demander ses preuves inchaallah dans le coran/sunna/fatwas... car si tu peux nous eclairer et nous faire profiter inchaallah ce serait bien et surtout pour pas qu'on est de doutes sur le sujet.Je vais continuer mes recherches inchaallah.J'espere que tu me comprendras.Mais c'est comme ceci qu'on fonctionne a present dans la moderation.Barakallahoufiki oukhti.Je t'ai envoye un message privee dans ta messagerie An Nissa.


"Certes ALLAH deteste pour vous 3 choses:
-qil wa qal( les On dit)
-le gaspillage d'argent
-poser trop de questions "
(rapporté par alboukhari d'après almoghirah ibnu shu'bah:)
Revenir en haut Aller en bas
Yathrib

avatar

Nombre de messages : 163
Age : 32
Localisation : 78
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: llahouf   Dim 15 Juil 2007 - 17:58

Zayneb Oum Houraira a écrit:
Citation :
wa'leykoum salam

Oh non soubhanAllah, je n'ai rien avancé c'était des questions auxquelles je demandais des réponses, pourquoi avoir supprimé?


]Wa alaiki salam oukhti car en fait si tu l'avais formule autrement un exemple parmis tant d'autres du genre "est ce que les lieux de priere comme les gymnases ... sont consideres comme une mosquee et dans ce cas devons nous y faire nos 2 rakaa?Et pour finir comment doit on se positionner alors face a l'avis du cheikh Albani a ce sujet?"

Ton message n'etait pas efface mais juste en suspens.Et en fait dedans il y avait des"On m'a dit que" et je ne savais pas que c'etait formulee sous forme de question sinon je me serais jamais permise de te moderer.Pardonne moi je remets donc tes questions meme si apres maintes recherches de forum en forum je n'ai pas trouve ce que la personne t' a relate.Essaie de lui demander ses preuves inchaallah dans le coran/sunna/fatwas... car si tu peux nous eclairer et nous faire profiter inchaallah ce serait bien et surtout pour pas qu'on est de doutes sur le sujet.Je vais continuer mes recherches inchaallah.J'espere que tu me comprendras.Mais c'est comme ceci qu'on fonctionne a present dans la moderation.Barakallahoufiki oukhti.Je t'ai envoye un message privee dans ta messagerie An Nissa.


"Certes ALLAH deteste pour vous 3 choses:
-qil wa qal( les On dit)
-le gaspillage d'argent
-poser trop de questions "
(rapporté par alboukhari d'après almoghirah ibnu shu'bah:)


wa'leykoum salam

Il n'y pas de problème oukhti, je n'aimerai pas induire des soeurs en erreur.

En ce qui concernes les questions la première est bien celle ci mais pour la seconde c'est plutôt de savoir si l'on doit ou non prier les deux rak'ates alors que l'imam prononce la khotba? (un autre avis que celui de sheikh Albani, que je ne remets bien sur pas en cause)

barakAllahou fikunna.

salam aleykoum


Dernière édition par le Mar 17 Juil 2007 - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazia Ou
Invité



MessageSujet: Re: En entrant dans la mosquée A LIRE   Lun 16 Juil 2007 - 0:04

Zayneb Oum Houraira dit.

Assalam alaykoum mes soeurs je remets en avant les 2 questions de notre soeur Yathrib.Si une soeur trouve la reponse pouvez nous la faire parvenir? barakallahoufikounna mes soeurs filah.

"Est ce que les lieux de priere comme les gymnases ... sont consideres comme une mosquee et dans ce cas devons nous y faire nos 2 rakaa?Et doit on ou non prier les deux rak'ates alors que l'imam prononce la khotba? "


Assalam alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Jazia Ou
Invité



MessageSujet: Re: En entrant dans la mosquée A LIRE   Sam 21 Juil 2007 - 14:07

Pour Yathrib

Salat Al-Jumu’a dans un lieu qui n’est pas un masjid

Shaikh Muhammad ‘Umar Bazmul

Question : Quelles sont les conditions de Salatul-Jumu'a et accomplir Salatul-Jumu'a dans une mosquée où les cinq prières quotidiennes sont accomplies est-il une condition de validité ? Nous demandons cela, car certaines personnes nous ont dit que la prière du Jumu’a n’est valable que dans un masjid où les cinq prières sont établies quotidiennement.

Réponse : Les savants ont mentionné dans les livres de Fiqh un certain nombre de conditions pour Salatul-Jumu’a. Par exemple ils ont dit qu'il doit y avoir deux khutba (sermons) données et les deux khutba doivent être suivies par une prière rituelle et la prière doit être de deux rak’a et elle doit être accomplie en congrégation. Cette condition d'une congrégation (d’un groupe) est réalisée par la présence d'au moins trois personnes, comme certains savants l’ont mentionné. Aussi, la prière du Jumu’a doit être accomplie pendant le temps dans lequel Salatul-Jumu’a a été prescrite. Cependant, la raison de toutes ces conditions est que la prière du Jumu’a en sa forme et apparence soit accomplie comme à l’époque du prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) par le prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) et ses compagnons. C'est pourquoi les savants ont donné ces conditions. Quant aux conditions que nous entendons de certaines personnes, beaucoup de ces conditions n'ont pas de preuve pour les soutenir. Par exemple, certaines personnes stipulent qu'il doit y avoir un nombre minimum de personnes présentes et d’autres choses encore. Tout comme ce que ces gens ont dit que la prière du Jumu’a n’était pas valable en dehors d’une mosquée où les cinq prières sont accomplies, ceci est incorrect. Plutôt, la prière du Jumu’a peut être accomplie n'importe où, même dans un lieu qui n'est pas un masjid, ou à l'extérieur par exemple, comme la Musalla pour la prière du ‘Id qui est accomplie à l'extérieur. Et Allah est plus savant.


http://groups.msn.com/mt81q62mgonpmhujvdc3jrnsf7/salataljumuadansunlieuquinestpasunmasjid.msnw
Revenir en haut Aller en bas
Zeghouda Oum Fatima
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1713
Age : 32
Localisation : 78 Terre d'Allah
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: En entrant dans la mosquée A LIRE   Mar 20 Nov 2007 - 18:13



UP


_________________
C'est une journée de plus, où je n'ai cessé de penser à Toi, j'ai tant d'erreur à me faire pardonner et j'implore Ton pardon.La vie est si douloureuse et les epreuves si dures, que j'ai du mal à surmonter tout cela...Oh Allah, facilite moi dans ce bas monde, afin de gagner ma place près de Toi, dans l'au delà...
Guide moi car je suis perdu et éloigne moi de tout ce qui T'on déçu...Il faut que je trouve un remède et le seul est de prier pour que Tu m'aide....Amine Ya Rabbi l'alamine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En entrant dans la mosquée A LIRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
En entrant dans la mosquée A LIRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mariage dans les mosquées, bida’a ?
» Dormir dans la mosquée
» Certains actes fait dans la mosquée sont-ils permis ?
» Elever les voix dans la mosquée
» Il est blâmable de cracher dans la mosquée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An Nisa :: A la mosquée et la prière en groupe-
Sauter vers: